Les secteurs

Banques : souvent les mêmes tarifs qu'en agence, mais jusqu'à quand ?

24.08.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Beaucoup de réseaux évitent de pratiquer des tarifs différents en ligne et en agence, notamment pour préserver le développement de ces dernières.

Presque toutes les banques de réseau mettent un point d’honneur à maintenir des tarifs équivalents en agence en dur et en agence à distance. Les raisons sont multiples. D’abord, pour ne pas passer pour une banque low cost, synonyme de services ou de produits en moins. « " La Banque Postale chez Soi" n’est pas une réponse aux clients séduits par les offres low cost de banques en ligne, cela correspond avant tout à un changement de focale pour s’adapter aux comportements des clients », assure-t-on à La Banque Postale. Les clients y retrouveront en effet tous les services qu’une agence en dur peut offrir et surtout un conseiller dédié. Une telle politique est un gage aussi de paix sociale face à des réseaux inquiets de voir leur pré carré entamé. Les Banques Populaires ne le cachent pas : «  Les tarifs sont exactement les mêmes qu’en agence afin d’éviter la concurrence interne », explique Denis Gillier, directeur marketing, distribution et qualité Banque Populaire. Un précepte aussi appliqué aux Caisses d’Epargne et au Crédit Agricole.


Offre à la carte

Reste à savoir combien de temps une telle politique peut durer si les clients font toutes les opérations eux-mêmes : « On essaie au maximum de maintenir les mêmes prix que dans les réseaux. Mais pouvons-nous nous battre convenablement contre les autres e-agences ou les banques en ligne qui pratiquent des tarifs hyperconcurrentiels ? » demande le responsable d’une e-agence. Certains comme e-LCL avec son offre à la carte plus avantageuse et l’accès gratuit aux comptes en ligne ont franchi le cap depuis longtemps. BNP Paribas n’a pas fait non plus de cette problématique un sujet tabou. Des réunions commerciales sont organisées chaque semaine entre la direction de La NET agence et celle des réseaux. De fait, La NET agence offre par exemple les frais de dossier sur la souscription d’un prêt personnel et la carte bancaire devient gratuite à partir d’un seuil d’utilisation (10.000 euros par an pour la Visa Classic).


Réjane REIBAUD, Les Echos, le 21/05/2012

Dernières actualités