Les secteurs

Avec le rachat d'ELS, France Cars devient le 5e loueur de véhicules de l'Hexagone

24.11.2010 mis à jour le 26.11.2010,

imprimer

En rachetant la société nantaise ELS, le loueur de véhicules boucle son tour de France des grandes agglomérations. Il passe de la 6e à la 5e place des loueurs de l'Hexagone.


France Cars, société basée à Seclin, près de Lille, qui se présente comme le premier loueur indépendant de véhicules de l'Hexagone, vient de racheter ELS, Européenne de Location et Services, basée à Nantes. Cette opération le hisse de la sixième à la cinquième place des loueurs en France, maillant désormais le territoire. Il remplit ainsi ses objectifs de début d'année ( « Les Echos » du 27 janvier). ELS a réalisé en 2009 un chiffre d'affaires de 4,7 millions d'euros (3,5 millions sur les huit premiers mois de 2010) et emploie 30 personnes dans six agences : Bordeaux, Nantes, Montpellier, Saint-Nazaire, La Roche-sur-Yon et Evry.


« Ce rapprochement permet à France Cars de boucler son tour de France des grandes agglomérations et à ELS d'accéder à un réseau national, notamment au site de réservation en ligne du groupe, au réseau ville à ville et au réseau national d'abandon des utilitaires, une spécificité créée par France Cars en 2008, permettant l'aller-simple du véhicule », s'est félicité Thierry Jardin. Repreneur en 1992 de l'entreprise créée en 1952 par son père, il en détient le capital à parts égales aujourd'hui avec ses deux frères.


10.000 véhicules

C'est la quatrième acquisition pour France Cars depuis 2005, année où la société nordiste a racheté Locauto dans le Sud-Est (quatre agences). En 2008, elle a repris Walter Spanghero dans le Sud-Ouest (3 agences), et en 2009 c'était LocStory près de Lyon (3 agences) et la Route Bleue à Aix-en-Provence (4 agences). La société, qui a en outre créé quatre nouvelles agences en 2010, totalisera après ce rachat un réseau de 60 sites dans l'Hexagone et un parc de 10.000 véhicules. Son chiffre d'affaires de 45 millions d'euros cette année devrait, avec cette acquisition et la croissance organique, atteindre 60 millions d'euros l'an prochain. Il aura plus que doublé depuis 2007, où il atteignait 25 millions d'euros. L'effectif total avec cette dernière acquisition atteint 270 salariés. « Maintenant que nous avons tissé notre toile sur le territoire français, nous réfléchissons à nous implanter dans certains pays d'Europe », ajoute Thierry Jardin. France Cars commencera sans doute par la Belgique.


NICOLE BUYSE, Les Echos, 24.11.2010
CORRESPONDANTE À LILLE