Les secteurs

Automobile : avec Altermove, le groupe Norauto prépare le futur du déplacement urbain

28.07.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Le nouveau concept, testé en 2010, dédié aux  « mobilités douces », vélos, scooters, voitures électriques et autres, initie son développement à Lille et à Lyon.

Après avoir ouvert son premier magasin dans le centre de Lille en octobre 2010, Altermove a ouvert le 4 juillet dernier un deuxième site à Lyon et ouvrira fin août un troisième point de vente à Marquette, près de Lille.  « Les résultats sont suffisamment encourageants pour que nous commencions à dupliquer », commente Olivier Lourdel, le directeur général de ce concept développé Mobivia, le groupe qui chapeaute les centres-auto Norauto (1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires).

Sous un même toit, cette enseigne réunit toutes les solutions de mobilités douces : vélos électriques ou pas, pliants, scooters, voitures électriques, trottinettes, rollers, triporteurs familiaux ainsi que tous les accessoires nécessaires.

A Lille, l’enseigne a eu l’opportunité d’un site de 1.000 m², pas tout à fait dans l’hyper centre de Lille. Dans les deux nouveaux magasins la présentation des produits a évolué avec déjà un changement de base-line. De  « bouger durable », elle est devenue  « la boutique du déplacement urbain »,  « qui résume mieux notre activité », explique Olivier Lourdel. Le magasin lyonnais, en plein centre dans le 6 e arrondissement, sur 180 m² ne présente que 1.000 références d’accessoires et une cinquantaine de véhicules contre 6.000 références sur le site Internet ouvert en avril 2011. Avec le magasin de Marquette, un 1.300 m² en proche périphérie, l’enseigne se dote cette fois d’un deuxième grand modèle. Selon le directeur général, avare de chiffres, ce module correspond  « à une vraie attente de la clientèle ».

Si ce nouveau secteur des mobilités douces n’est pas pour Olivier Lourdel  « le nouvel eldorado », il estime tous ces moyens de transports doux deviendront un jour  « incontournables ». Cela passera par des incitations telles ces primes données par certaines municipalités (comme Lyon ou Paris) à l’achat d’un vélo électrique. Mais aussi des formes plus coercitives, via des réductions de voies, des multiplications de rues piétonnes ou de voies cyclables, pousseront progressivement les voitures hors des villes.  « Les transports en commun ne seront alors pas suffisants ». Pour pousser la tendance, l’enseigne propose aussi via  « Altermove Pro » ses services pour aider les entreprises et les collectivités à analyser leurs besoins de mobilité et y apporte des solutions qui peuvent mettre à contribution toutes les nouvelles activités soutenues par le fonds de d’investissement Via-ID de Mobivia : Buzz Car (location de voitures entre particuliers), Carbox (autopartage en entreprises et collectivites), Greencove Ingénierie (co-voiturage), Green On (location de vélos), Izydrive (solution alternative de mobilité) ou Moving Car (location de voiture sans permis ou de vélos).


Nicole BUYSE, Les Echos, le 25/07/2012

Dernières actualités