Les secteurs

Assurances : Groupama engage des discussions sur le GAN

18.11.2011, source : Les Echos.fr

imprimer

En pleine revue de ses actifs, Groupama suscite un intérêt appuyé de ses concurrents. L’assureur a demandé à la banque Morgan Stanley, qui travaille actuellement à l’analyse de son portefeuille d’assurance-vie, de formaliser un processus de vente du réseau des agents généraux du GAN.

Plusieurs assureurs étrangers et français se sont en effet manifestés, mais le groupe n’a pas encore pris la décision de vendre. « Les négociations sont très préliminaires, explique un proche des discussions. Si Groupama reçoit des offres intéressantes, il poursuivra. »

Les acheteurs ne regardent pas tous le même périmètre, certains étant intéressés par le réseau avec le portefeuille d’assurance-vie, d’autres seulement par l’assurance-dommages. Tous ne feront donc pas jouer les mêmes synergies. Les valorisations sont encore de ce fait très difficiles à établir, mais le réseau d’agents du GAN est « un des gros morceaux du groupe », explique un proche. D’après le rapport annuel 2010, le réseau de GAN Assurances compte 1.000 agents généraux et 345 chargés de mission. Son chiffre d’affaires en 2010 s’est élevé à 2,5 milliards d’euros.

Groupama, dont le ratio de solvabilité est sous pression, cherche à dégager plusieurs centaines de millions d’euros de cash d’ici la fin de l’année, à travers des cessions d’actifs ou un apport de capital de la part d’un investisseur extérieur. L’assureur est sous la surveillance étroite du régulateur.

Sollicité par des concurrents intéressés par différents actifs pouvant être mis en vente, Groupama a lancé plusieurs processus plus ou moins formels, notamment à l’international, mais n’a pas décidé quels actifs vendre. « Groupama sait qu’il faut bouger rapidement, mais arbitrera entre ses actifs au dernier moment, en fonction des offres reçues », poursuit cette source.


Elsa CONESA, Les Echos, 15/11/2011

Dernières actualités