Les secteurs

Ameublement : Ikea va vendre des meubles de salon connectés

21.04.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Le géant suédois de l’ameublement lance avec le chinois TCL Multimedia une ligne de meubles équipés d’un système intégré comprenant téléviseur et ensemble son.

Après la cuisine intégrée, le salon connecté ! Le géant suédois de l’ameublement a annoncé, hier, le lancement avec le producteur chinois de produits d’électronique grand public TCL Multimedia (les marques TCL, Rowa, Thomson et RCA) d’une nouvelle ligne de meubles de salon équipés de téléviseur et système de son intégrés.

Baptisée Uppleva ( « Expérience » en suédois), cette ligne sera lancée dès le mois de juin prochain dans cinq magasins en Europe, dont l’Ikea de Franconville dans la région parisienne, avec un premier prix à 960 euros pour un meuble combiné à un téléviseur et un système son. Dès l’automne, elle sera distribuée dans tous les magasins français et dans sept autres pays européens, le Danemark, l’Espagne, l’Italie, la Norvège, la Pologne, le Portugal et la Suède, avant un déploiement prévu dans les autres marchés d’Ikea d’ici à l’été 2013.


Equipement de la maison

Cette nouvelle gamme multimédia intégrée permet « de gérer l’accumulation de fils, de câbles et de télécommandes », d’intégrer les équipements audiovisuels et d’offrir « un accès Internet depuis la télévision ainsi qu’un système audio 2.1 avec son mutlicanal », a indiqué Ikea dans un communiqué. Elle a été conçue par le designer canadien Francis Cayouette, installé à Copenhague et qui travaille régulièrement pour Ikea.


Ce n’est pas la première initiative du distributeur de meubles avec des fabricants de produits d’équipement de la maison. Ikea a ainsi travaillé pendant une dizaine d’années avec Whirlpool pour vendre des cuisines intégrées et depuis trois ans avec Electrolux.

Ikea, en butte à une affaire d’espionnage de ses clients et salariés en France, a ouvert l’an dernier deux nouveaux magasins dans l’Hexagone (à Reims et Avignon) qui lui ont permis de gagner 0,8 point de part de marché, à 17,8 %, confortant sa position d’incontestable numéro un français de la distribution de meubles avec des ventes de 2,42 milliards d’euros, en progression de 6,1 % sur un an.

Au niveau mondial, le géant suédois a publié pour son exercice 2010-2011, clos le 31 août 2011, un bénéfice record de près de 3 milliards d’euros (2,97 millions précisément), en hausse de 10,3 %, pour un chiffre d’affaires en croissance de 6,9 %, à 24,7 milliards.


Antoine BOUDET, Les Echos, le 18/04/2012

Dernières actualités