Les secteurs

Ameublement : Conforama s'allie à Fly pour attaquer de front Ikea

08.12.2013, source : Les Echos.fr

imprimer

Conforama aura une option sur le capital de Fly, une des enseignes du groupe Mobilier Européen. Le partenariat prévoit aussi la mutualisation de leur logistique.

Les grandes manoeuvres commencent dans la distribution d’ameublement. Pas sous l’effet du rapport Bailly qui propose de supprimer la dérogation du secteur au repos dominical, mais sous celui du marché français qui a baissé de 3 % en 2012 et chutait encore de 3,4 % à fin septembre. Mardi 3 décembre, Conforama a annoncé être entré en négociations exclusives « pour la mise en place d’un partenariat stratégique » avec le groupe Mobilier Européen détenu par la famille Rapp.

L’accord prévoit, dans un premier temps, le rachat de la filiale suisse de Fly, l’une des enseignes de Mobilier Européen. Soit 19 points de vente et environ 100 millions d’euros de chiffre d’affaires. Le groupe Conforama, revendu en 2011 par Kering au sud-africain Steinhoff, va également reprendre « une dizaine de magasins français » de son nouveau partenaire qui exploite, outre Fly, Atlas et Crozatier (225 magasins en tout pour 706 millions de chiffre d’affaires). Ensuite, Mobilier Européen va utiliser les centres de sourcing et les plates-formes logistiques (6 en France) de Conforama. Mais, surtout, l’accord prévoit la possibilité pour « Confo », indique le communiqué, de « monter au capital de Fly France ». « Dans les trois à cinq ans, toutes les options sont possibles, dont la prise de contrôle totale de Fly », précise aux « Echos » Thierry Guibert, PDG de Conforama, qui, par ailleurs, va devenir membre du conseil de surveillance de Mobilier Européen.

Aucun montant des transactions immédiates et à venir n’a été indiqué par les parties. L’accord reste soumis à l’avis des représentants du personnel et au feu vert de l’Autorité de la concurrence.

Un coup dur pour la concurrence

Mais avec ce partenariat, Conforama frappe un grand coup. En prenant sous sa coupe les 114 Fly français, qui s’ajouteront à ses 207 points de vente, le discounter d’équipement de la maison diversifie son offre avec une enseigne positionnée sur l’habitat des jeunes.

Plus globalement, l’addition de deux groupes, Conforama (3,06 milliards d’euros de chiffre d’affaires) et Mobilier Européen, qui possèdent respectivement 14,9 % et 6,1 % de part de marché, soit 21 % au total, permet de constituer un ensemble qui pèse plus lourd que le leader Ikea (17,8 % de part de marché). Avec 10,6 %, But est, lui, largement distancé.

« Cela fait des mois que nous regardions ce qu’il était possible de faire sur le marché, explique Thierry Guibert. Mobilier Européen est un groupe familial comme Steinhoff. L’opération répond à notre volonté affichée de consolider nos positions sur nos marchés ». En reprenant 19 Fly, Conforama assure également sa deuxième place en Suisse.

Michel et Philippe Rapp, coprésidents de Mobilier Européen, ont pour leur part déclaré dans leur communiqué : « Nous sommes fiers de la réussite de notre groupe et de l’avoir conduit jusqu’à ce qui devrait être une nouvelle étape de son développement ».

Rappelons que, de son côté, Ikea France a vu pour la première fois son chiffre d’affaires baisser au cours de son exercice 2012-2013 clos le 31 août, avec un chiffre d’affaires en diminution de 4,3 %, à 2,36 milliards d’euros. Pour contrer la baisse du marché, l’enseigne suédoise compte passer de 24 à 40 magasins d’ici à 2020.

Les chiffres clés

21 % Les parts de marché cumulées de Conforama et du Mobilier Européen, propriétaire de Fly.
17,8 % La part de marché d'Ikea en France

Philippe BERTRAND, Les Echos, 04/12/2013

Dernières actualités