Les secteurs

Agences de voyage : le groupe suisse Kuoni a le vent en poupe

25.03.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Le 7 e voyagiste européen a bénéficié en 2011 des effets de l’acquisition de son rival britannique Gullivers, et de son positionnement haut de gamme et voyages d’affaires.

Les révolutions arabes, la crise de l’euro, le tsunami japonais et l’envolée du franc suisse n’ont visiblement pas affecté Kuoni. Le voyagiste helvétique a en effet publié hier un bénéfice net en hausse de 43,5 % en 2011 par rapport à 2010, à 33,3 millions de francs suisses (27,6 millions d’euros) pour un chiffre d’affaire de 5,1 milliards de francs (+ 28,3 % ). La compagnie touche aujourd’hui les dividendes d’une stratégie de développement ambitieuse dans des secteurs porteurs.


Belle acquisition

En mars 2011, le tour-opérateur n’a ainsi pas hésité à dépenser 705 millions de dollars (533 millions d’euros) pour croquer son rival britannique Gullivers Travel Associates (GTA). Ce rachat a permis au groupe helvétique de renforcer sa présence sur les marchés asiatiques, où sa nouvelle filiale génère près de la moitié de ses ventes. Cette « acquisition met Kuoni dans une meilleure position stratégique », a résumé Peter Rothwell, le directeur général du septième voyagiste européen, avec 11.000 salariés. Sa diversification dans le tourisme d’affaires, avec la filiale Kuoni Destination Management, l’a aussi aidé à trouver un nouveau relais de croissance. Quant à son choix de ne pas investir dans des actifs comme des résidences ou des avions, à l’exception d’un complexe hôtelier en Espagne, il lui a permis de ne pas éponger les pertes que ses rivaux comme TUI et Thomas Cook ont subies dans des pays en crise.


Pour l’année en cours, « les tout derniers chiffres concernant les premières semaines d’activité nous donnent confiance », a commenté Peter Rothwell. Si les ventes du groupe en Europe sont en recul (- 8 % ), le tourisme d’affaires continue, lui, de progresser (+ 8 % ) comme les réservations effectuées par les particuliers (+ 5 % ). Les destinations haut de gamme, qui sont une des spécialités de Kuoni, continuent manifestement d’avoir le vent en poupe.


Frédéric THERIN, Les Echos, 21/03/2012

Dernières actualités