Les secteurs

Achat/ventes de montres : Cresus ouvre sa troisième boutique en France

13.10.2010, source : Les Echos.fr

imprimer

Et de trois. Cresus, qui se présente comme un des pionniers de l'achat et vente de montres de luxe mais aussi bijoux d'occasion (20 % ), ouvrira le 1er décembre prochain sa troisième boutique, à Cannes. « Nous avons hésité avec Nice, mais Cannes jouit d'une image qui colle bien avec la qualité de nos produits. Par ailleurs, cette ville de congrès n'est guère soumise à la saisonnalité de fréquentation des autres stations de la Côte d'Azur », argumente Christian Odin, PDG, 56 ans, de la société. Les deux autres magasins sont situés à Lyon, où Cresus est né en 1993, et à Paris en 2009. « Chaque fois, nous nous installons dans des emplacements 1 bis, c'est-à-dire très proches des adresses Prime mais avec des doits au bail moins élevé. Nous pouvons ainsi atteindre rapidement notre point d'équilibre financier. »


A Cannes, où il s'implante rue des Etats-Unis, près de la Croisette, le coût global atteint 1 million d'euros. « Nous l'avons financé pour partie sur nos fonds propres et pour le solde avec un emprunt de la Banque Populaire Loire et Lyonnais bénéficiant d'une garantie Oséo », détaille le dirigeant. L'hypothèse de procéder à une nouvelle levée de fonds auprès d'Alto Invest -financier entré en 2008 en injectant 0,8 million d'euros - a été évoquée puis abandonnée car « nous n'étions pas sur la même longueur d'onde pour la valorisation », explique le patron de la PME forte de 15 collaborateurs. Toujours est-il que le fonds d'investissement ne peut qu'être satisfait du business plan respecté à la lettre, à ce stade. Pour l'exercice 2010, le commerçant annonce une nouvelle augmentation de 20 % de ses revenus à 7 millions d'euros (environ 20.000 pièces vendues) dégageant une rentabilité nette annuelle comprise entre 4 et 5 % .


Son site marchand Internet, qui tire la hausse, assure 35 % de l'activité et enregistre un nombre quotidien de 5.000 visiteurs. Le profil moyen du client ? Quelque 80 % sont des hommes, plutôt des actifs avec un pouvoir d'achat supérieur à la moyenne. « Ils viennent chercher chez nous la bonne affaire. Contrairement à quinze années en arrière, acheter en seconde main n'est plus considéré comme ringard », analyse Christian Odin, membre de l'Association française des amateurs d'horlogerie ancienne et de la Watch Floor France Association, qui regroupe les marchands européens spécialisés dans les montres d'occasion. Chez Cresus, la transaction moyenne oscille autour de 2.500 euros. Il s'agit de montres qui se fabriquent encore et que le distributeur propose à un prix inférieur de 20 à 50 % au neuf, avec une traçabilité intégrale et des garanties pièces et main-d'oeuvre d'au mois un an. Au hit parade des griffes les plus demandées, Rolex garde sa position de leader et d'ailleurs, « nous avons des difficultés d'approvisionnement », dit-il. Suivent les Breitling, Jaeger et autres, tandis qu'Omega revient sur le devant de la scène.

MARIE-ANNICK DÉPAGNEUX, Les Echos, 11.10.2010
 

Dernières actualités