Les secteurs

Accor cède huit hôtels à la SHCR

01.08.2010, source : Les Echos.fr

imprimer

Le portefeuille concerne près de 650 chambres et l'ensemble table sur 15,5 millions de chiffre d'affaires en 2010. Le repreneur, la Société Hôtelière Côte Rôtie, est dirigé par un ancien cadre d'Accor.


C'est sans doute le plus important portefeuille d'hôtels que le groupe Accor a cédé, à ce stade, en franchise en réponse à sa stratégie d'externalisation de certains actifs. Il a vendu huit de ses établissements arborant les enseignes Mercure, Novotel et Etap et tous situés en Rhône-Alpes, à l'exception d'un situé à Auxerre (Yonne), à la Société Hôtelière Côte Rôtie (SHCR) dont le siège est à Lyon. « Je travaille depuis deux ans sur ce dossier. Je suis un ancien cadre d'Accor », indique Anthony Pallier qui dirige la SHCR. Il est associé minoritairement au capital aux côtés de cinq financiers, Sofival (actionnaire de référence), Avenir Entreprises (CDC), BNP Paribas Développement, Garibaldi Participations et le fonds parisien Risque et Sérénité. La transaction dont le prix n'est pas dévoilé a été payée en complétant l'apport en fonds propres par une dette senior et du crédit-bail pour l'immobilier. L'ensemble totalise 648 chambres et table sur 15,5 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2010 réalisés avec 130 collaborateurs (permanents). « Le parc est équilibré entre établissements de ville fréquentés par une clientèle plus professionnelle et ceux de stations des Alpes ciblant une clientèle de tourisme », détaille Anthony Pallier. Les trois Mercure et les deux Novotel vont bénéficier de 7 millions d'euros de travaux de modernisation dans les deux ans qui viennent « et le financement par emprunts bancaires en est déjà assuré », poursuit le dirigeant. Par ailleurs, les nouveaux actionnaires veulent accroître le périmètre de SHCR et acheter une demi-douzaine d'établissements supplémentaires pour régner sur quinze hôtels d'ici à trois ou quatre ans.


MARIE-ANNICKE DEPARGNEUX, Les Echos, le 29.07.10

Dernières actualités