Prêt-à-porter : CACHE-CACHE accélère son développement en Chine grâce à l’e-commerce

07.04.2014, Extrait de communiqué de presse

imprimer

Cache-Cache, réseau de prêt-à-porter féminin du groupe Beaumanoir, développe sa propre stratégie omni-canal et crée son site e-commerce en Chine. Pour la marque, il s’agit d’accroitre son chiffre d’affaires online et d’accompagner une croissance annuelle de 30 %.

Bien que Cache-Cache soit bien implanté physiquement avec 850 magasins dans 22 provinces chinoises, et propose déjà une offre online via le portail chinois Tmall, il est question pour l’enseigne de se doter de sa propre plate-forme de commerce afin de se réapproprier son activité en ligne et soutenir sa stratégie omni-canal axée sur le web-to-store.

L’enjeu pour la marque depuis son arrivée sur le marché chinois en 2005 est d’adapter son modèle aux spécificités du marché en termes de prix, de style et de fitting. Elle a également construit son développement autour de partenariats sur le modèle de la commission / affiliation. Ainsi, 70 % des magasins sont des magasins partenaires et 30 % sont propres à la marque. Cette démarche a permis l’implantation rapide et efficace de Cache-Cache sur le marché chinois.
« Quand on sait que la Chine représente 20 % de la population mondiale, il est essentiel pour un distributeur du secteur du textile de s’y positionner, a déclaré Stéphane Torck, directeur général de Cache-Cache en Chine. Et d’ajouter : « En outre, le e-commerce y est en plein essor. Pour nous c’est un marché prioritaire sur lequel nous n’hésitons pas à investir pour soutenir notre croissance. »

Cache-Cache a été créé en 1985 et se développe en franchise depuis 1991. La marque appartient au groupe Beaumanoir (qui possède également Bonobo, Morgan ou encore Bréal) qui a réalisé un chiffre d’affaires de 1, 2 milliards d’euros en 2012 pour 2 588 magasins.

 

Dernières actualités