Classement mondial : 2 Français dans le top 5 des coopératives de commerçants

14.10.2014, Extrait de communiqué de presse

imprimer

A l’occasion du sommet international des coopératives se déroulant du 6 au 9 octobre au Québec, Adlec-E.Leclerc et Système U ont été classés dans les 5 premiers groupements de commerce au monde.

Ce classement, baptisé « Moniteur mondial des coopératives », a été réalisé par l’Alliance coopérative internationale. Il est établi en fonction du chiffre d’affaires et du rapport entre celui-ci et le PIB par habitant. Le « Moniteur » classe ainsi les 300 premières coopératives internationales et montre le dynamisme de ce modèle, comme le rappelle Pauline Green, présidente de l’Alliance : « Avant la création du « Moniteur », les données concernant les coopératives étaient tout au plus disparates. Mais maintenant nous disposons de solides preuves empiriques montrant que notre mouvement est un acteur économique prépondérant et qui constitue un enjeu majeur dans l’économie mondiale. » Bien qu’elle soit publiée en 2014, cette enquête a effectué un classement pour l’année 2012.

A la première place du classement des coopératives commerçantes, Adlec-E.Leclerc gagne une place par apport à l’année dernière. Réseau de supers et d’hypermarchés fondé en 1949 par Edouard Leclerc, la chaîne de grande distribution a connu une montée en puissance tout au long de la seconde moitié du 20ème siècle pour se hisser en 2012 à la première place des coopératives commerçantes selon le « Moniteur ». En 2012, les ventes du réseau E.Leclerc atteignaient plus de 43 milliards d’euros, pour près de 700 magasins en France.

Au pied du podium, Système U consolide sa place dans ce top 5 très convoité en passant de la cinquième à la quatrième place. Ce réseau coopératif de distribution a connu une progression nette depuis une quinzaine d’année, corroborée par ailleurs par son statut d’enseigne de supermarché préférée des Français depuis 15 ans, selon une étude Sofres de 2013. Le groupement a généré un chiffre d’affaires excédant les 23 milliards d’euros en 2013. Il se compose de 1 559 points de vente répartis en 844 magasins pour le réseau discount (Hyper U et Super U) et 715 magasins pour le réseau de proximité (Marché U, U Express et Utile).

« La présence de deux groupements français dans le top 5 mondial est une preuve du dynamisme de notre modèle coopératif », précise la Fédération des enseignes du Commerce Associé dans un communiqué. « Ces résultats viennent conforter les performances économiques du commerce associé annoncées par la Fédération des enseignes du Commerce Associé (FCA) en mai 2014 et confirment le rôle majeur des coopératives dans le paysage économique français et mondial ».

Le top 5 des coopératives de commerçants mondiales :

  • Acdlec-E.Leclerc (France)
  • Rewe Group (Allemagne)
  • Edeka Zentrale (Allemagne)
  • Système U (France)
  • Coop Swiss (Suisse)

La FCA a pour mission de représenter les groupements de commerçants, notamment auprès des pouvoirs publics. Elle promeut le modèle du commerce associé tout en contribuant à son développement. En 2013, le commerce associé a réalisé plus de 141,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit un tiers du commerce de détail. Les 300 plus grandes coopératives mondiales ont, quant à elles, généré un chiffre d’affaires de 2 200 milliards de dollars américains.

Dernières actualités