Centre commercial : Beaugrenelle racheté 700 millions d’euros par un consortium

25.02.2014, Information communiquée par l'enseigne

imprimer

La foncière Gecina a signé jeudi 20 février la promesse de vente de son centre commercial de Beaugrenelle, inauguré à Paris en octobre 2013. L'acheteur, déjà actionnaire de 8 % du centre, est un groupe d’investisseurs mené par la foncière Apsys et qui devrait avec ce rachat voir sa participation atteindre 40 %. Maurice Bansay, président fondateur d’Apsys revient sur cette vente record dans un communiqué de presse.

Décidemment Apsys crée de nouveau la surprise avec Beaugrenelle ?

Beaugrenelle et Apsys, c’est une histoire particulière. Présent en Pologne depuis 1996, Apsys s’est lancé en France en 2003, en remportant le concours organisé par Gecina pour restructurer le centre commercial Beaugrenelle. Nous étions le « challenger » du concours, face aux grands noms du secteur, mais notre vision a convaincu pour sa créativité : imaginer un concept totalement différent, le grand magasin du 21e siècle.

D’une certaine manière, nous étions « challenger » aussi dans le cadre du processus de cession, mais à force de ténacité et de passion, nous avons constitué un consortium d’’investisseurs privés français qui partagent notre vision patrimoniale de long terme et notre ambition pour Beaugrenelle.


Qui sont vos co-acquéreurs ?

Mes associés sont deux investisseurs privés français : le Groupe Madar, spécialisé dans l’investissement à vocation patrimoniale, et Financière Saint James, la holding patrimoniale de Michaël Benabou, co-fondateur de vente-privee.com. Avec ces nouveaux partenaires, nous partageons le goût de l’entreprise et une vision patrimoniale de long terme pour cet actif que nous souhaitons porter au plus haut. L’expérience de ces entrepreneurs à succès sera un atout précieux pour Beaugrenelle !

Quelle était votre participation dans le tour de table initial ?

La participation d’Apsys était de 7,5 %, via la SCI Pont de Grenelle (détenue conjointement avec Foncière Euris / Rallye et Paris Orléans). Elle sera de 40 % dans le nouveau consortium.

Pourquoi avez-vous acheté Beaugrenelle ? Pourquoi avez-vous renforcé votre participation capitalistique ?

Nous sommes très attachés chez Apsys à cet actif que nous avons conçu et auquel nous avons dédié 10 ans de passion, de ténacité, de créativité, d’énergie ! Je suis très heureux, en tant qu’entrepreneur, de pouvoir renforcer mon engagement (à hauteur de 40 % ) dans cet actif unique qui recèle encore un grand potentiel de création de valeur, au regard de sa localisation au cœur de Paris, de la qualité de sa zone de chalandise, de son attractivité touristique, de la cohérence et de la force de son concept…

L’acquisition de Beaugrenelle constitue une étape majeure dans le déploiement d’Apsys : 2013 a été une année de concrétisation avec l’ouverture de 3 centres. 2014 verra l’ouverture de 2 opérations, le lancement des travaux de 2 projets (Muse à Metz et Lacina à Poznan en Pologne) ainsi que la relance d’une politique de développement ambitieuse. Beaugrenelle s’inscrit au cœur de la stratégie de création et de management de lieux de commerce et de loisirs innovants. Beaugrenelle constitue une vitrine emblématique du savoir-faire d’Apsys


Pourquoi Gecina a vendu cet actif ?

C’est à Gecina qu’il appartient de s’exprimer sur le sujet.

Quel a été le prix de vente ?

Le prix de vente est de 700 millions d'euros acte en mains, soit 688 millions d'euros net vendeur. C’est la plus importante opération unitaire jamais réalisée en France sur le marché des centres commerciaux.

Dernières actualités