Publi-interview franchiseur

F-E. Poulain (La Mie Câline) : « Nous sommes en plein tournant stratégique »

2017-09-04T08:05:00+02:00

04.09.2017, 


imprimer

Depuis 1985, La Mie Câline propose une offre de boulangerie et de restauration rapide où la qualité des produits tient une place primordiale. Aujourd’hui, l’enseigne renforce sa notoriété en jouant sur tous les tableaux. Plus de détails avec Frank-Éric Poulain, directeur du développement.

Magasin La Mie Câline
Crédits photo : Droits réservés

Quelle est l’originalité du concept La Mie Câline ?

La Mie Câline est une chaîne de magasins ( « panèterie ») fondée en 1985 et qui propose à la vente des produits de boulangerie (pains, viennoiseries) et de restauration rapide (salades, sandwiches et produits traiteurs). Aujourd’hui, notre réseau recense 225 points de vente en France, implantés principalement en centre-ville et, de plus en plus, en périphérie de ville. Notre originalité, c’est que nous répondons à tous les usages alimentaires et ce, tout au long de la journée. Le matin, nous proposons du pain et des viennoiseries, le midi, des salades, sandwiches et des boissons, puis des viennoiseries l’après-midi avant de basculer de nouveau sur une offre « pain » le soir, agrémentée de produits traiteurs. A toute heure, vous pourrez trouver votre bonheur à La Mie Câline. Et parce que nous sommes attentifs aux demandes de la clientèle et à l’évolution des modes de consommation, il n’est pas rare que nous aménagions des espaces de restauration assise au sein de nos magasins afin d’accueillir les clients pendant leur pause déjeuner dans un cadre convivial.


Franck-Eric Poulain, La Mie Câline
Crédits photo : Droits réservés

L’une de nos principales forces est notre concept « atelier pains et restauration » avec  nos produits exclusifs comme notre fameux cookies (120 000 fans facebook), car proposer des produits de qualité est une condition sine qua non de réussite dans notre secteur. Depuis toujours, nous avons joué la carte de la transparence et de la modernité. Le fondateur de La Mie Câline, André Barreteau, était en effet boulanger de métier. En créant ce concept, il a souhaité faire évoluer son métier et privilégier le commerce de proximité sans jamais rogner sur la qualité, et cela continue encore aujourd’hui. Ainsi notre gamme riche – 140 références ! – est fabriquée par des spécialistes à Saint-Jean-de-Monts où se trouve le siège historique de l’enseigne, puis les produits sont transformés en magasin où ils reprennent vie (pousse et cuisson). Grâce à ce procédé, nous garantissons toujours des produits frais et chauds à nos clients, à chaque moment de la journée sans pour autant être boulanger.


Quel est l’intérêt pour un franchisé de rejoindre votre enseigne ?

Notre accompagnement en général salué par nos franchisés qui nous jugent comme un bon franchiseur à 96 % (source : Indicateur de la franchise). J’ajouterais notre caractère durable car notre franchise existe depuis plus de 30 ans et c’est un gage de bon équilibre entre le franchiseur et les franchisés. Nous ne faisons pas la course au développement et préférons prendre le temps de sélectionner avec attention les franchisés qui rejoignent notre réseau ainsi que les emplacements qui sont les deux critères principaux de réussite des projets. Il ne faut pas oublier que La Mie Câline se compose à 95 % de points de vente franchisés, et que quand nous nous engageons avec un candidat, nous lui confions la responsabilité de notre image de marque par son accueil et la qualité produit qu’il va générer. C’est lui qui, dans son magasin, véhicule nos valeurs et incarne l’ADN de notre enseigne. D’ailleurs, l’accueil client fait partie de nos facteurs clé de succès, car chacun de nos franchisés a à cœur d’apporter un service irréprochable dans son point de vente. C’est pour cela que, pour nous rejoindre, nous recherchons principalement des personnes qui aiment notre métier et qui partagent nos valeurs. Bien sûr, nous pourrions mettre en avant la solide rentabilité de nos magasins en règle générale ainsi que le fait que la restauration hors domicile et la boulangerie soient des marchés porteurs, mais ce n’est pas la question principale. Le facteur humain et la relation qui se noue entre nos franchisés et la tête de réseau reste au cœur de nos préoccupations. Voilà pourquoi au cours de notre processus de sélection, nous veillons à vérifier que le porteur de projet qui s’apprête à nous rejoindre le fait par envie et par passion. Plusieurs étapes jalonnent ce parcours de sélection au terme duquel, si les deux parties souhaitent poursuivre l’aventure, démarre une période de formation initiale complète.


Quels sont les points-clés de votre accompagnement ?

La formation débute par 15 jours de théorie dispensée dans nos locaux de Saint-Jean-de-Monts. Là, nous travaillons l’opérationnel avant d’envoyer les futurs franchisés pour cinq semaines de stage pratique dans deux magasins formateurs. Durant cette période, les candidats pourront découvrir le métier, le pratiquer et se faire une idée du quotidien qui les attend s’ils s’engagent définitivement. Ensuite, ils reviennent suivre 15 jours de formation théorique au siège de La Mie Câline. Cette fois, ce sont surtout des formations en management, gestion et autres qui les attendent. Au terme de ce cursus dense, chaque candidat passe un examen qui nous permet d’identifier les axes de progrès à travailler avant l’ouverture ou la reprise de leur futur magasin. Notre objectif est que chaque partenaire démarre sereinement son activité et dans les meilleures conditions. Pour cela, chacun suit un complément de formation mais, cette fois, tout est personnalisé en fonction des besoins du candidat. On n’apprend pas un métier en deux mois, aussi, il est nécessaire de pratiquer et pratiquer encore. Tout au long de cet apprentissage, La Mie Câline accompagne les franchisés afin qu’ils démarrent leur activité en minimisant le stress inhérent à chaque lancement.

Au-delà de cette formation initiale, nous accompagnons le franchisé lors de toutes les étapes de son lancement, qu’il s’agisse d’une création de magasin ou d’une reprise. Nous disposons en interne d’une base de nombreux emplacements disponibles mais aussi de franchisés souhaitant céder leur point de vente. Nous présentons toutes ces possibilités au nouveau franchisé, qui peut ensuite choisir ce qui correspond le mieux à son projet. Nous les accompagnons également lors de leurs démarches – recherches de financement, administration, réalisation de travaux pour mise aux normes de leur local, etc. Le soutien est total jusqu’à l’ouverture du magasin, et un accompagnement renforcé est apporté lors des six premiers mois d’activité. A La Mie Câline, ce sont 60 personnes qui travaillent au service « animation » et qui épaulent au quotidien les franchisés dans tout ce qui concerne la communication, le marketing, l’opérationnel magasin, le contrôle de gestion, le juridique, les ressources humaines, etc.


Quel bilan faites-vous de l’année écoulée ? Quelles sont vos perspectives de développement ?

Depuis janvier 2017, le réseau a inauguré dix nouveaux points de vente et nous devrions en ouvrir cinq de plus d’ici la fin de l’année. Avec les reprises de magasins, nous recrutons chaque année une trentaine de nouveaux franchisés en moyenne. De plus en plus, nous favorisons la multi-franchise au sein de notre réseau. Un quart de nos franchisés exploite déjà plusieurs magasins, le plus important étant à la tête de cinq établissements ! Nous souhaitons réellement privilégier ce mode de développement car, quand on s’entend bien avec un franchisé et que tout fonctionne bien, il n’y a pas de raison de ne pas lui offrir des perspectives de développement telles que ce que peut apporter la multi-franchise.

Côté stratégie de marque, La Mie Câline est en plein tournant marketing: courant 2016, nous avons quelque peu changé notre fusil d’épaule. Plutôt que de miser uniquement sur l’innovation produit, nous avons réinventé nos concepts de vente pour les simplifier avec la mise en place de nos nouvelles marques usages « le Break Mie et le Cook Mie » (concept de pause ou de repas). Nous avons également fait un gros travail sur le pain avec le lancement du véritable (pain de haute qualité). Combinée à l’ouverture de nouveaux points de vente, notamment dans des grandes villes qui servent de vitrine à l’enseigne telles que Paris, Lyon ou encore Nice, cette stratégie doit nous permettre de gagner en notoriété. Nous pensons parallèlement renouveler notre sponsoring lors de la prochaine édition du Vendée Globe, car l’opération a bien marché cette année. Notre nouvelle stratégie 360 degrés commence à porter ses fruits.


Quels profils recherchez-vous ?

Comme évoqué plus haut, nous recherchons des candidats qui partagent nos valeurs et aiment leur métier. Pour ouvrir une Mie Câline, il faut aimer les gens car nous sommes avant tout un commerce de proximité, de quotidienneté donc il vaut mieux être passionné. C’est pourquoi les profils issus de l’hôtellerie et de la restauration nous séduisent, car ces personnes connaissent l’engagement nécessaire inhérent au secteur. Bien sûr, nous sommes ouverts à tout profil, mais il faut que le franchisé aime son métier. Alors, cette aventure pourra lui apporter le meilleur.

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

La Mie CâlineLa Mie Câline : une valeur sûre

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Actualité de l'enseigne
Dernières actualités