Alimentaire : LA MIE CALINE de Bourges (18) reprise par des artisans boulangers

2014-06-03T15:06:00+02:00

03.06.2014, 


imprimer

Le 1er juin 2014 La Mie Câline, réseau français de terminaux de cuisson a accueilli de nouveaux commerçants, Caroline et Nicolas Ottin, qui sont désormais les patrons du magasin situé dans la rue Moyenne à Bourges (18).


A 38 et 39 ans, Caroline et Nicolas Ottin ont décidé de donner un nouvel élan à leur carrière. Originaire du Nord, ces anciens artisans boulangers-pâtissiers ont vendu leur magasin pour devenir franchisés La Mie Câline. « Nous avons découvert l’enseigne au travers du magasin de Cambrai (59). L’animation du magasin, les produits, la situation en centre-ville… le concept nous a interpellé. Bien sûr, nous avons d’abord goûté les produits. On a adhéré tout de suite !» raconte Caroline.


Pour eux, c’est le passage obligé pour accéder à une plus grosse structure. « Nous cherchions quelque chose de plus gros et de mieux situé pour pouvoir avancer. C’est une évolution normale. Seul, on ne peut pas grand-chose. Nous voulions être épaulés. »


En outre, dans une démarche éco-responsable et solidaire, Caroline et Nicolas ont décidé d’offrir leurs invendus aux associations locales, pour redistribuer les pains et viennoiseries invendus de la veille à leurs bénéficiaires. Dans les prochaines semaines, le couple prendra contact avec les associations concernées pour organiser au plus vite la collecte.


Fondée en 1985 par André Barreteau, La Mie Câline est une entreprise familiale (66 % du capital est détenu par le fondateur et sa famille) basée à Saint-Jean-de-Monts en Vendée (85). Spécialisée dans la production industrielle de pains, viennoiseries, pâtisseries et produits traiteur, elle emploie 260 personnes en interne.

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

La Mie CâlineLa Mie Câline : une valeur sûre

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Actualité de l'enseigne
Dernières actualités