Publi-interview franchisé

S. Korus (La Maison Des Travaux) : « J’étais ravi de participer au développement du réseau »

2010-11-22T08:45:00+02:00

22.11.2010, 


imprimer

Sébastien Korus a rejoint la Maison Des Travaux en octobre 2008. Faire partie des franchisés pionniers de ce jeune réseau était pour lui une aubaine. Il est aujourd’hui à la tête de deux agences dans les Yvelines.

Sébastien Korus
Crédits photo :
Sebastien Korus, franchisé La Maison des Travaux

Construction du projet

Ce qui vous a motivé à devenir créateur d’entreprise ?

Diplômé d’une école d’ingénieur généraliste, j’ai travaillé comme responsable de production et responsable méthodes au sein d’unités de production dans le monde de l’industrie. Après huit années passées dans ces ateliers de fabrication, j’ai changé de cap. Suite à des déceptions professionnelles, je me suis posé les vraies questions sur mon avenir. Je n’avais plus envie de retourner dans l’industrie. Il était temps de tourner la page. J’ai donc souhaité créer mon entreprise.


Pourquoi avoir créé en franchise ?

Tout simplement parce que la franchise met un cadre à votre disposition. Je ne partais pas dans l’inconnu. Je ne voulais pas me lancer dans la création d’une entreprise ex-nihilo. Le fait d’intégrer une franchise me permettait d’avoir accès à un savoir-faire, et à un nouveau métier qui a été testé par le franchiseur lui-même. Personnellement, je n’ai pas d’expérience dans les domaines du marketing, de la communication ou de la publicité. C’est donc un atout que l’enseigne s’occupe de cela pour moi.

Choix de l’enseigne

Ce qui vous a séduit chez le franchiseur ?

Je me suis rendu au Salon de la Franchise. J’ai eu l’occasion d’entrer en contact avec deux franchiseurs sur le même créneau d’activité. Rejoindre La Maison Des Travaux me séduisait car être l’un des premiers franchisés à intégrer ce jeune réseau était important. Je n’étais pas un numéro de plus, je faisais partie des pionniers. Par contre, il y avait un « risque » car tous les outils n’étaient pas encore en place, mais il s’agissait d’un concept prometteur sur un métier porteur. J’ai longtemps hésité avec le second réseau mais les responsables de La Maison Des Travaux ont su trouver les mots justes, et mettre en place des réponses à mes attentes. Ce relationnel humain fort m’a plu. J’étais ravi de faire partie de l’aventure, et d’avoir l’opportunité de participer au développement du réseau.


Comment avez-vous convaincu le franchiseur ?

Je pense que mon ambition, ma volonté d’entreprendre et mon souhait de m’impliquer dans le développement du réseau ont séduit. Par ailleurs, je ne suis pas un pur commercial. Je viens du monde de l’industrie. Je leur ai donc apporté un autre regard, une certaine vision de la qualité et des process à mettre en place.

Quotidien du franchisé

Comment avez-vous appliqué le savoir-faire de l’enseigne ?

J’ai suivi une formation de cinq jours à l’Université européenne des métiers de la finition à Créteil. Comme j’ai demandé un complément de formation sur l’aspect commercial de notre activité, le franchiseur a ajouté un module mêlant théorie et pratique. Grâce à ces cinq jours, j’étais prêt à démarrer dès le lendemain. L’accompagnement par le franchiseur a été important durant les six premiers mois d’activité avec des échanges constructifs. Le réseau était à l’écoute du terrain et des retours d’expériences nécessaires pour faire progresser l’ensemble des franchisés.


Bénéfices et contraintes de votre nouvelle vie de franchisé ?

Je suis fier du résultat obtenu après deux ans d’activité. J’ai pu embaucher une assistante commerciale qui gère mon agence de Rambouillet quand je suis en clientèle. Je me suis associé pour ouvrir une seconde agence à Versailles où nous avons embauché deux commerciaux. J’ai acquis également une autonomie qui me plaît dans mon travail. C’est un secteur d’activité agréable où l’humain, par le biais des contacts avec les clients et les entreprises partenaires, a toute sa place. La seule contrainte est liée au caractère prenant de cette activité, mais c’est aussi le charme de la création d’entreprise.

Dernières actualités