Franchise courtage : LA MAISON DES TRAVAUX s’implante à Mons-en-Baroeul (59)

2011-04-01T14:06:00+02:00

01.04.2011, 


imprimer

La Maison Des Travaux, réseau en franchise de courtiers en travaux spécialisés dans l'aménagement et la rénovation de l'habitat, renforce ses positions dans le Nord en s'implantant à Mons-en-Baroeul, près de Villeneuve-d'Ascq. L’enseigne y est représentée par David Esther.

Déjà présent dans une trentaine de départements, le réseau repose sur un concept innovant adapté aux nouvelles tendances de consommation. En effet, l'activité de courtage en travaux étant désormais mieux connue du grand public, les particuliers n'hésitent plus à confier à un courtier l'ensemble de leur projet d'aménagement de l'habitat.

Le courtier en travaux les aide à trouver, dans chaque domaine, les intervenants présentant le meilleur rapport qualité-prix. Il sélectionne ces artisans et les met ensuite en relation avec le client.
Afin de répondre à des demandes de plus en plus étendues et complexes, La Maison Des Travaux travaille avec des professionnels du bâtiment triés sur le volet et a conclu des accords de partenariat nationaux avec des fabricants dans le domaine de l'équipement de l'habitat.

Une orientation volontariste vers la qualité
« Nous avons mobilisé toute notre énergie en 2010 pour développer de nouveaux services comme l’offre de prêt travaux associée à la présentation de devis d’artisans, tout en renforçant la sélection d'entreprises avec lesquelles nous travaillons, afin d'en faire bénéficier nos clients, affirme Philippe Courtoy, créateur de l'enseigne. Nous ne faisons pas la course au nombre d'implantations. Nous préférons travailler sur le fond et avancer en consolidant nos acquis. Cette stratégie porte ses fruits car notre réseau, soudé et motivé, affiche un taux de satisfaction client élevé. »

Créée en 2007, La Maison Des Travaux vise les 50 implantations à horizon 2012. L’enseigne a enregistré, en 2010, une hausse de 165 % de son chiffre d'affaires travaux, le portant à plus de 13 millions d'euros, contre 4,93 millions en 2009.

Dernières actualités