Restauration : LA COTE ET L’ARÊTE ouvre son sixième restaurant à Clermont-Ferrand (63)

2017-12-22T09:37:00+02:00

22.12.2017, 


imprimer

L'enseigne Toulousaine La Côte & l’Arête a ouvert son sixième restaurant en propre à Clermont-Ferrand, au coeur de la zone d'activité et de loisirs d'Aubière. Cette enseigne de restauration s’est spécialisée dans les produits du Sud-Ouest, des viandes grillées et des poissons cuits à la plancha, une restauration basée sur le 100% frais et fait maison. 

« Clermont-Ferrand est probablement la métropole intermédiaire la plus attractive en France. Son dynamisme économique, sa capacité d'accueil pour les entreprises a su nous séduire et répondait parfaitement à notre désir de franchir les frontières Toulousaines. » confie Benoît Chambon, co-fondateur.

Ce sixième restaurant en propre permettrait un rythme de 250 couverts/jour en moyenne. L’enseigne anticipe un chiffre d’affaires prévisionnel de 2,5 millions d’euros, à terme.

Depuis sa création en 2009, l’entreprise familiale de Benoît et Ivan Chambon ne cesse de se développer et de démontrer la solidité de son réseau sur le marché de la restauration traditionnelle en franchise.

« Depuis que nous avons remporté le prix de la Révélation de la Franchise 2017, nous avons reçu de nombreuses demandes pour des projets de création de restaurants. Il est clair que les candidats sont séduits par notre concept. Pour nous, l’humain, la transparence et l’authenticité sont les trois piliers commerce. Nous avons à coeur de transmettre ces valeurs à travers nos franchises. » indique Benoît Chambon.

La Côte & l’Arête compte aujourd’hui 6 restaurants implantés à proximité de l’agglomération Toulousaine (Aucamville, Labège, Toulouse, Montauban, Blagnac, Clermont-Ferrand) et recense près de 150 salariés. Après avoir développé leur concept de restauration au sein du Sud-Ouest, les fondateurs ont décidé de se lancer en franchise ou en propre à travers toute la France. En 2016, La Côte & l’Arête a réalisé un chiffre d’affaires cumulé de 9,5 millions d’euros. Les prévisions pour 2017 sont de 12 millions et 15 millions d'euros en 2018.

Dernières actualités