Publi-interview franchiseur

C. Mauxion (La Boucherie) : « Nous souhaitons doubler notre réseau d’ici 5 ans »

2012-04-11T08:15:00+02:00

11.04.2012, 


imprimer

Spécialiste de la viande sur le secteur de la restauration à table, le réseau La Boucherie passe le cap des 100 restaurants cette année. L'enseigne s’est fixé un objectif de 200 unités d’ici 2017. Les explications de Christophe Mauxion, directeur général du groupe.


Crédits photo : Droits Réservés
Christophe Mauxion, directeur général du groupe La Boucherie.

En quoi votre concept est-il adapté au contexte économique actuel ?

La consommation hors foyer, le midi, explose et si la consommation de bœuf en France en grande distribution est en baisse, c’est toujours le plat le plus consommé en restaurant. Spécialiste de la viande, La Boucherie a élargi son offre avec des salades d’été et des produits du terroir. Notre formule « Bonne affaire » à 9.50 euros permet d’attirer une clientèle large qui peut déjeuner pour le prix d’un simple ticket restaurant, ou choisir de se faire plaisir, toujours pour un très bon rapport qualité/prix. Notre puissance d’achat et le fait que nous possédions notre propre atelier de découpe de viande nous permettent de stabiliser notre offre malgré l’augmentation des prix des matières premières. Par ailleurs, nous réalisons d’importantes opérations marketing : programme de fidélité avec chéquiers de réductions, présence renforcée à la télévision et sur les radios nationales pour augmenter notre notoriété, site internet et application pour smartphones.

 


Quelles sont les clés pour réussir dans votre secteur en tant que chef d’entreprise franchisé ?

Il faut avant tout être bon commerçant, c’est-à-dire bien accueillir les clients et savoir nouer une relation de proximité qui permette de les reconnaître. La restauration est un secteur festif, avec un certain art de vivre. Il faut aimer le contact avec les clients et avoir envie de leur faire plaisir. Dans un métier de service, il est également essentiel de savoir fédérer les équipes, pour mieux manager les hommes. Par exemple, un restaurant La Boucherie se compose d’une équipe de 12 à 25 personnes. La gestion financière du business est également une dimension à ne pas négliger : il faut maîtriser la masse salariale, le coût des matières premières et les frais généraux. Enfin, l’application du savoir-faire de l’enseigne est primordiale en franchise. Commerçants, chefs d’entreprise ou cadres… Toute personne ayant déjà réussi dans un autre domaine est potentiellement un bon candidat pour nous.

Comment voyez-vous l’évolution de votre secteur dans les prochaines années ?

En matière de restauration, les consommateurs ont de plus en plus besoin de repères. Les enseignes de franchise ont donc un bel avenir devant elles. En effet, elles proposent non seulement une qualité constante de produits et un accueil standard dans tous leurs restaurants, mais contrôlent aussi l’hygiène et la provenance des aliments. Grâce aux process, elles savent également se plier aux horaires des salariés. Les indépendants hors enseigne pourront toujours cohabiter avec les franchises, à condition toutefois de gagner en professionnalisme et d’adopter des positionnements forts, pour mieux se distinguer.


Bilan de l’année écoulée et perspectives de développement

La Boucherie continue sa forte progression : en 2011, nous avons réalisé 84 millions d’euros de chiffre d’affaires, soit une progression de 2 % à périmètre constant et de 18 % en prenant en compte notre développement. Nous avons actuellement 86 restaurants ouverts dont 22 succursales, et 11 unités à l’étranger et dans les DOM-TOM. Cette année, nous devrions ouvrir entre 15 et 20 nouveaux restaurants et ainsi passer le cap des 100 restaurants et des 100 millions d’euros de chiffre d’affaires. D’ici 5 ans, notre objectif est de compter 200 restaurants. Nous recherchons des candidats à la franchise sur tout l’Hexagone, et particulièrement sur l’Ile-de-France, le Rhône-Alpes et le nord-est de la France. Pour asseoir notre développement, nous avons étoffé notre structure afin de renforcer notre formation initiale et développer la formation continue. Nous misons également sur les ressources humaines car plus de 2 000 personnes seront embauchées pour les restaurants. A l’étranger, nous nous développons en master-franchise selon les opportunités. Nous sommes actuellement présents en Suisse, au Luxembourg, en Russie, en Thaïlande et en Arabie Saoudite.

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

La Boucherie RestaurantLe maître-mot de nos restaurants : la convivialité !

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Actualité de l'enseigne
Dernières actualités