Publi-interview franchisé

B. Sudreau (La Boucherie) : « Une enseigne à l’état d’esprit pionnier et au concept rassurant »

2012-06-12T08:15:00+02:00

12.06.2012, 


imprimer

En mars 2012, Bernard Sudreau, 53 ans, a ouvert son premier restaurant La Boucherie à Langon, en Gironde. Entouré d’une équipe solide et dynamisé par un concept original, les premiers résultats dépassent ses espérances.

Construction du projet

Ce qui vous a motivé à devenir créateur d’entreprise ?

Pendant  vingt ans, j’ai occupé de grandes responsabilités dans un grand groupe d’hôtellerie-restauration. En parallèle, j’avais l’ambition de construire un centre de profit et d’en assurer sa pérennité. Je voulais aussi m’assurer que j’étais capable de gérer mon entreprise, pas que celles des autres. Bref, je voulais me lancer un dernier challenge avec le fruit de mon travail passé.


Pourquoi avoir crée en franchise ?

J’étais en contact avec de grands groupes, mais les démarches étaient laborieuses et les personnes peu réactives. Je suis un homme pressé : à 53 ans, ma carrière se trouvait derrière moi. J’ai découvert l’enseigne La Boucherie par hasard. Je me suis arrêté pour déjeuner un midi dans un restaurant La Boucherie, une enseigne que je connaissais de nom,  et le concept m’a séduit.

Choix de l’enseigne

Ce qui vous a séduit chez le franchiseur ?

Dans ce restaurant, j’ai remarqué la cohérence et la diversité du produit, l’atmosphère, la décoration indémodable. Je me voyais bien dans cet univers. Dés sa création, l’enseigne a fait preuve d’un état d’esprit pionnier et a mis en place un concept rassurant. J’ai donc contacté le franchiseur et nous nous sommes rencontrés quelques jours plus tard. Ensuite, tout a été très vite. Je me suis vu proposé un emplacement exceptionnel à Langon (33). Or, cette ville est celle de mon berceau familial. Le projet a été ainsi ficelé en neuf mois. Le franchiseur possède une structure très souple, de bons conseils et son équipe sait parfaitement se mettre à la portée des franchisés.


Comment avez-vous convaincu le franchiseur ?

Mon parcours et mon expérience ont intéressé le franchiseur. J’ai été directeur de marque d’une chaîne de restaurants-grill, d’une chaîne de deux étoiles française, et patron opérationnel multi-marques en France et à l’international. J’avais donc une expérience déjà bien assise.

Quotidien du franchisé

En quoi le savoir-faire de l’enseigne vous aide-t-il au quotidien ?

La Boucherie est actionnaire de deux fournisseurs principaux. Cela me parait sécurisant car nous engageons ainsi nos responsabilités communes pour la qualité du produit. L’enseigne organise des réunions et ateliers, sortes de groupes de travail où les franchisés et la tête de réseau réfléchissent à l’évolution des produits et aux orientations à mener ou renouveler. Une bonne occasion pour les franchisés de partager leur expérience. Mon restaurant est le premier de ce genre dans la région bordelaise et je suis très satisfait du résultat : j’ai ouvert cet établissement  au mois de mars 2012 avec un prévisionnel de 150 couverts par jour. Nous avons réalisé une activité plus importante que celle fixée par l’étude de marché : au mois d’avril, j’ai enregistré 276 couverts par jour. Mon équipe est constituée d’une vingtaine de personnes dont la majorité en Contrat à Durée Indéterminée  (CDI) à temps complet.


Bénéfices et contraintes de votre nouvelle vie de franchisé ?

J’apprécie beaucoup  l’accompagnement de mon équipe par des formateurs spécialisés La Boucherie, aussi bien côté cuisine que côté restaurant. Clés en mains, les produits sont faciles à commercialiser. Que l’on soit franchisé ou pas, la restauration est un métier très prenant. Je n’ai pas d’horaires, mais j’ai toujours vécu de cette manière. Je ressens également la pression du chiffre d’affaires, mais je trouve cela tout à fait normal. Aujourd’hui, mon objectif principal est d’optimiser les objectifs que je me suis fixés. Pour cela, je suis soutenu par mon équipe et mon établissement deviendra bientôt une unité pilote capable de former de futures équipes La Boucherie.

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

La Boucherie RestaurantLe maître-mot de nos restaurants : la convivialité !

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Actualité de l'enseigne
Dernières actualités