Publi-interview franchiseur

S. Clément (La Boîte à Pizza) : « En 2014, nous voulons inaugurer 10 à 12 nouveaux points de vente »

2014-05-26T08:06:00+02:00

26.05.2014, 


imprimer

Avec un parc de 119 points de vente spécialisés dans la livraison et la vente à emporter de pizzas sur un positionnement gourmet, La Boîte à Pizza continue de mailler le territoire français et recherche de nouveaux candidats à la franchise. Retour sur les raisons du succès de ce concept avec Stéphane Clément, directeur du développement.

Stéphane Clément, La Boîte à Pizza
Crédits photo : Droits réservés

En quoi votre concept est-il adapté au contexte économique actuel ?

La Boîte à Pizza est spécialisée dans la livraison et la vente à emporter de pizzas. L’évolution actuelle du mode de vie des Français, qui ont moins de temps consacré à la cuisine, favorise des produits « prêts à consommer ». De plus, le concept de l’enseigne colle parfaitement à ce secteur d’activité et pratique un système de prix agressif, avec des promotions du type « une pizza achetée, une pizza offerte » qui attire beaucoup les clients. Et puis, il ne faut pas oublier que la France est le troisième plus gros consommateur de pizzas au monde et les amateurs de pizzas sont de tout âge et de toute catégorie socioprofessionnelle, ce qui fait que ce marché dispose d’un potentiel énorme, qui ne subit pas la crise que connaissent certains pans de la restauration. Pour exemple, chez La Boîte à Pizza, le chiffre d’affaires moyen d’un point de vente s’élève à 390 000 euros HT par an, stable à périmètre constant.


Quelles sont les clés pour réussir dans votre secteur en tant que chef d’entreprise au sein d’un réseau ?

Pour ouvrir un point de vente spécialisé dans la livraison de pizzas comme La Boîte à Pizza, nul besoin de venir du milieu de la restauration, à condition que l’on respecte les consignes de la tête de réseau. Pour cela, trois principes : d’abord, le franchisé doit respecter les délais de livraison annoncés au client, en général fixés à 30 minutes. Ensuite, il doit suivre les préconisations du franchiseur en ce qui concerne la conception des pizzas, en termes d’utilisation des ingrédients sélectionnés par l’enseigne, de dosage, de cuisson, etc. Enfin, le franchisé doit s’assurer de bien communiquer sur sa zone, via la distribution de flyers notamment.

Parallèlement, un franchisé La Boîte à Pizza est avant tout un commerçant qui a le sens du contact. Il s’agit également d’un manager gestionnaire de son point de vente et qui ne craint pas de subir la pression des rushs quotidiens inhérents à toute activité de restauration, au moment du midi et du soir.


Comment voyez-vous l’évolution de votre secteur dans les prochaines années ?

Deux niveaux sont à distinguer : d’abord, l’offre produit. Chez La Boîte à Pizza, nous considérons depuis le début que la qualité des produits est fondamentale. Aussi, nous avons l’intention de poursuivre nos efforts en ce sens en continuant de nous allier à de grandes marques, gages de qualité pour le consommateur, comme Boursin, Labeyrie ou encore Galbani. Nous poursuivrons aussi nos partenariats avec des grands chefs étoilés, pour satisfaire la clientèle et nous démarquer de la concurrence.

La communication, ensuite. Nous constatons que chaque année, la part de chiffre d’affaires du réseau qui provient d’Internet augmente entre 10 et 15 %. Il s’agit donc d’une filière à approfondir et nous travaillons déjà à la modernisation de notre outil informatique. Et cela commence par le développement d’une application smartphone, dont la sortie est prévue d’ici quelques mois, qui permettra aux utilisateurs de commander plus facilement. De notre côté, nous pourrons envoyer des offres géolocalisées et mieux cibler les clients, en fonction de leurs habitudes de consommation.


Bilan de l’année écoulée pour votre enseigne et perspectives de développement ?

En 2013, le développement du réseau est resté stable, avec 7 créations et 4 reprises. L’objectif de La Boîte à Pizza en 2014 est de renforcer cette expansion, avec 10 à 12 nouvelles ouvertures, en particulier à Paris et dans ses alentours.

Dernières actualités