Publi-interview adhérents

E. et D. Poulain (L’Adresse) : « L’Adresse nous a amené exactement ce dont nous avions besoin »

2013-07-16T09:09:00+02:00

16.07.2013, 


imprimer

En couple à la ville et dans leur activité, Eric et Dominique Poulain, âgés respectivement de 57 et 54 ans, ont rejoint L’Adresse en mars 2013, de manière à performer l’activité de leur agence immobilière créée à Meulan (78) en octobre 2009.

Dominique et Eric Poulain, L'Adresse
Crédits photo : DR
Dominique et Eric Poulain, associés L'Adresse

Construction du projet

Ce qui vous a motivé à devenir créateurs d’entreprise ?

Dominique a réalisé l’essentiel de sa carrière à la Société Générale, puis elle a souhaité s’exprimer par elle-même en ouvrant un commerce dans le textile. Quant à moi, après des études de Droit à la Faculté de Nanterre, un premier parcours salarié au sein de la société de production Gaumont m’a permis de développer un important relationnel. Fondamentalement indépendant, j’ai ensuite créé une entreprise de décoration intérieure, que j’ai exploitée durant 15 ans. Dominique et moi avions envie de monter un projet professionnel en commun. Nos expériences respectives étaient complémentaires, et pouvaient facilement être mutualisées dans l’immobilier. Ce métier nous plaisait pour sa double dimension : commerciale sur le terrain, et plus réflexive en agence. A ce propos, les compétences de mon épouse dans la méthodologie, l’organisation du travail et la gestion des mandats représentent aujourd’hui une valeur ajoutée indispensable au quotidien. Après que Dominique ait obtenu à l’Université de Lyon la thèse qui allait nous permettre d’ouvrir une agence immobilière, nous avons créé notre propre activité, en 2009. Le lancement de notre agence s’est avéré très rapide, et nous avons logiquement adhéré à la FNAIM, afin d’optimiser notre crédibilité professionnelle.


Pourquoi avoir créé en coopérative ?

L’agence était de dimension modeste, mais nos résultats très positifs nous ont rapidement valu des sollicitations de la part de différentes enseignes. Nous voulions néanmoins demeurer indépendants, et maîtriser dans un premier temps les rouages du métier de l’immobilier. Nous étions conscients que l’adhésion à une enseigne renforcerait notre identité, la solidité de notre image, et permettrait à nos collaborateurs et à nous-mêmes d’acquérir davantage de compétences, dans un secteur d’activité de plus en plus technique qui s’est beaucoup professionnalisé.

Choix de l’enseigne

Ce qui vous a séduit chez la tête de réseau ?

Choisir un réseau n’est pas anodin. En période estivale, j’ai joué le « candidat-fantôme » au sein de différents réseaux, et L’Adresse, profondément ancrée dans une compétence émanant de professionnels du terrain, s’est nettement détachée du lot. Après 4 ans d’indépendance, nous avons ainsi décidé en mars 2013 de rejoindre ce réseau, émanation de la FNAIM, qui nous était apparu comme le plus pertinent pour offrir au client un maximum de valeur ajoutée.


Comment avez-vous convaincu la tête de réseau ?

Notre expérience dans l’immobilier et nos résultats en progression permanente, dans une agence déjà implantée, constituaient notre principal atout. De même, nos créations d’entreprises respectives démontraient notre goût pour l’entrepreneuriat.

Quotidien des sociétaires

En quoi le savoir-faire de l’enseigne vous aide-t-il au quotidien ?

Dans notre secteur d’activité, le législateur a imposé des procédures à caractères technique et juridique qui doivent être respectées par le professionnel en immobilier. Les formations de qualité que nous avons suivies, par tranches de 3 à 4 jours, ont été animées par des experts, et ils se sont appuyés sur notre compétence initiale. Auparavant, j’étais isolé dans mon métier, et dans l’attente d’échanges constructifs, et L’Adresse m’a amené exactement ce dont j’avais besoin. J’ai gagné un temps fou, là où les indépendants qui n’ont pas les connaissances ne survivraient pas. Avec l’enseigne, le métier de l’immobilier a été traité dans toutes ses problématiques et, depuis trois mois, j’ai mis un turbo à l’agence. Nous disposons en outre de dossiers très sophistiqués (techniques, juridiques, etc.) à remettre à nos clients, qui perçoivent ainsi tout ce qu’on va faire pour eux, et se sentent par conséquent en sécurité durant la transaction. En tant qu’adhérent FNAIM, je disposais déjà de nombreux outils professionnels, mais L’Adresse a apporté une plus-value à l’ensemble. Nous sommes en outre amenés à nous réunir régulièrement, entre membres du réseau, et nous échangeons ainsi sur les solutions à apporter aux difficultés que nous rencontrons dans notre métier. Au quotidien, pour toute demande, nous pouvons faire appel au siège de l’enseigne à des interlocuteurs de très grande compétence, dans un esprit de vraie fraternité.


Bénéfices et contraintes de vos nouvelles vies de sociétaires ?

Notre organisation du travail s’est trouvée modifiée grâce à L’Adresse. L’enseigne nous a appris à ne pas perdre de temps sur les choses secondaires, et à nous concentrer sur l’essentiel. Nous commençons le travail tôt le matin, et terminons tard le soir, car la performance d’une agence réclame qu’on lui consacre de la disponibilité. Actuellement, avec nos deux collaborateurs, Dominique et moi sommes spécialisés dans la gestion et la transaction auprès des particuliers, mais nous envisageons une diversification dans la vente du « neuf ». Notre stratégie consiste à progresser lentement mais sûrement, afin d’être toujours meilleurs au service de nos clients. L’ouverture d’une seconde agence n’est par conséquent prévue qu’à moyen terme, en fonction de l’évolution économique. L’exigence de la qualité passe par la complémentarité positive de nos deux énergies, mobilisées pour et avec L’Adresse.

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

L'AdresseRéseau National Immobilier

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Actualité de l'enseigne
Dernières actualités