Publi-interview franchisés

S. Guedj et L. Capuano (Ixina) : « L’affiliation à une marque était pour nous incontournable »

2013-07-18T09:16:00+02:00

18.07.2013, 


imprimer

Sébastien Guedj, 38 ans, et Ludovic Capuano, 30 ans, amis avant tout, se sont associés pour ouvrir le 12 octobre 2011 à Bourgoin-Jallieu (38) leur magasin de cuisines équipées Ixina, premier en France à arborer le nouveau concept de l’enseigne.

Ludovic Capuano et Sébastien Guedj, Ixina
Crédits photo : Droits réservés
Ludovic Capuano et Sébastien Guedj, franchisés Ixina à Bourgoin-Jallieu (38)

Construction du projet

Ce qui vous a motivés à devenir créateurs d’entreprise ?

Ludovic et moi nous sommes connus fin 2009, alors que nous étions tous deux salariés chez Cuisinella. Lorsque j’ai débuté dans un de leurs magasins lyonnais, Ludovic était présent depuis l’ouverture, un an et demi auparavant, et venait d’évoluer en tant que chef des ventes. Pour ma part, j’avais dix ans d’hôtellerie à mon actif, et ma dernière fonction de directeur d’hôtel m’avait permis de manager jusqu’à 50 personnes, et de voyager à l’international. Ludovic et moi partagions un certain goût de l’indépendance et étions dotés d’une même fibre entrepreneuriale, et le salariat nous empêchait de nous épanouir pleinement. Il nous fallait trouver un nouvel équilibre afin d’alimenter notre évolution personnelle et professionnelle. Nous avons pris contact avec différentes enseignes de notoriété nationale, œuvrant dans l’univers de la cuisine, afin d’en comparer les stratégies et de saisir ainsi l’opportunité la plus adaptée à nos ambitions.


Pourquoi avoir créé en franchise ?

L’affiliation à une marque partenaire était pour nous incontournable. Nous avions remarqué que les consommateurs se dirigeaient naturellement vers des enseignes à la notoriété bien fondée. Créer sous une enseigne « Guedj/Capuano  Cuisines » se serait avéré très risqué. De surcroit, la puissance d’un budget communication à l’échelle d’une franchise comme Ixina est décuplée par rapport aux possibilités d’un indépendant. Enfin, l’existence d’une centrale d’achat permet de bénéficier de tarifs négociés auprès des meilleurs fabricants européens, qui se traduisent pour le client par des prix compétitifs, dans le cadre de collections « moyen-haut de gamme ».

Choix de l’enseigne

Ce qui vous a séduits chez le franchiseur ?

Un ensemble de critères a orienté notre choix sur Ixina, déjà leader du marché belge de la cuisine équipée. L’évolution de leur chiffre d’affaires suit une courbe ascendante, et l’enseigne a prévu de doubler son parc d’ici à 2015, pour atteindre un total de 180 points de vente en France.
Néanmoins, nos proches demeuraient dubitatifs lorsque nous annoncions notre souhait d’investir dans un magasin Ixina, enseigne alors peu connue sur le territoire et dont la mise de départ restait très conséquente. Malgré tout, le concept s’avérait en totale adéquation avec notre état d’esprit : un positionnement large, un rapport qualité/prix compétitif, une politique de vente transparente, basée sur des prix nets, fondements de la relation de confiance établie avec nos clients, qui plébiscitent Ixina sur les forums internet dédiés.


Comment avez-vous convaincu le franchiseur ?

Sébastien et moi-même « avions une certaine appréhension », mais nous avons tous deux prouvé notre détermination à réussir, et l’enseigne a apprécié notre connaissance du marché. De surcroît, notre apport financier était en totale adéquation avec le projet. La première rencontre avec le développeur a joué un rôle prépondérant lorsque nous sommes montés au siège à Bruxelles afin de finaliser nos accords. Nous étions en résonance avec nos interlocuteurs, les échanges se sont faits naturellement.

Quotidien des franchisés

En quoi le savoir-faire de l’enseigne vous aide-t-il au quotidien ?

Nous avons suivi en Belgique une formation initiale de cinq semaines, qui nous a permis de nous « reformater » à la politique de la marque, et de prendre en mains les logiciels de conception, d’agencement, et de gestion. Etant sur place, nous avons pu rencontrer l’ensemble des intervenants basés au siège d’Ixina, du bureau d’études jusqu’aux services administratifs et comptables. Un échéancier a été élaboré, afin d’organiser clairement les étapes à franchir pour la création de notre magasin. Le bureau d’études nous a proposé un premier agencement pour notre point de vente, auquel nous avons pu apporter quelques modifications. Après validation, les travaux ont débuté.
Par ailleurs, le marché français de l’enseigne étant en plein essor, la direction a entamé une phase de scission entre la Belgique et la France afin de faciliter l’implantation des futurs franchisés sur notre territoire national. L’enseigne nous fournit les outils nécessaires au bon déroulement de l’activité au quotidien, notamment durant les opérations commerciales mensuelles qui sont accompagnées de toute la logistique informatique, merchandising, ou autres supports (mise à jour de logiciel, PLV…). Le nouveau concept longuement étudié par la franchise nous a permis de bénéficier d’un outil unique en France dans notre profession : la « blackbox ». Cette technologie de pointe est très appréciée des clients, car elle leur permet de se projeter en 3D réel (avec des lunettes) dans leur future cuisine. Enfin, des « plénières » réunissent chaque trimestre les différents intervenants de l’enseigne et du réseau, afin d’échanger sur les problématiques que nous rencontrons parfois au quotidien, ou tout simplement sur les stratégies à adopter pour l’avenir.


Bénéfices et contraintes de votre nouvelle vie de franchisés ?

Le fait d’être franchisés nous apporte un savoir-faire, une méthode et des outils au quotidien pour nous permettre de travailler au mieux. Ludovic et moi-même sommes nos propres patrons, au sein d’un cadre structuré. Nous sommes présents chaque jour dans notre magasin. L’amitié qui nous rapproche se conjugue avec la confiance que nous plaçons dans l’enseigne. Notre collaboration s’est construite à un moment opportun pour chacun de nous. Angélique, l’épouse de Ludovic, nous a rejoint dès l’ouverture du magasin en tant que conceptrice-vendeuse, et nous employons deux autres vendeurs. L’aventure Ixina fonctionne car nous nous sommes battus pour qu’elle réussisse, sans prendre en compte certaines mises en garde sur les risques d’une création entre associés. Nous tirons vraiment notre force de notre amitié et du respect que nous avons l’un envers l’autre !

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

IxinaLa cuisine équipée

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Actualité de l'enseigne
Dernières actualités