Publi-interview franchiseur

P. Matagne (In&Fi Crédits) : « Nous prenons notre métier de franchiseur très à cœur »

2011-11-29T08:07:00+02:00

29.11.2011, 


imprimer

Après 8 ans d’existence, le réseau de courtiers en crédits destiné aux particuliers compte plus de 100 franchisés et 120 agences. Une enseigne tout autant soucieuse de remplir ses obligations de franchiseur que d’augmenter le nombre de ses franchisés. Explications de Patrice Matagne, directeur associé d’In&Fi Crédits.


Crédits photo : Droits réservés
Patrice Matagne, directeur associé In&Fi Crédits.

Comment concevez-vous le rôle de franchiseur ?

Notre métier de courtier en crédits auprès des particuliers nous amène à nouer et entretenir des relations privilégiées auprès des banques généralistes et spécialisées afin de permettre à nos agence de proposer à leurs clients des prêts immobiliers mais aussi des prêts à la consommation. Une autre de nos lignes de métier, la consolidation de crédits, permet également aux clients In&Fi Crédits ayant souscrit plusieurs prêts et qui se retrouvent dans des situations financières inconfortables de faire appel à nous en vue de restructurer leurs prêts, et d’alléger leur endettement pour assainir leur situation. Nous devons alors trouver des établissements spécialisés et adaptés à chaque situation afin d’offrir à ces clients la meilleure solution de consolidation de crédits. A mon sens, le franchiseur remplit 3 rôles clés. Au-delà des exigences de la loi Doubin, nous nous attachons à offrir à nos franchisés, une marque protégée unique. Nous mettons ensuite à leur disposition des compétences techniques très diverses, transmises notamment lors de la formation d’intégration de 5 semaines dispensées au siège. La formation est très orientée pratique avec des spécialisations dans tous les types de crédits distribués par notre enseigne. Un apprentissage du logiciel métier est également au programme de ces semaines de formation. Enfin, nous mettons un point d’honneur à fournir une assistance de qualité à nos franchisés tout au long de leur contrat d’une durée de 7 ans et demi. Au sein de l’équipe du siège, une quinzaine de personnes sont dédiées à l’assistance, tandis que deux, seulement, se consacrent au développement et à la signature de contrats de franchise. Nous réalisons des visites d’ouverture et nous assurons le suivi de nos franchisés à travers une animation de terrain, et un système permanent de communication basé sur un site intranet extrêmement complet. Un comité d’animation réseau analyse en permanence les besoins de nos franchisés et leur propose des visites et des actions ciblées de toutes natures. Le lien franchiseur et franchisé est permanent et à l’initiative de chacun. En parallèle, nous animons des comités consultatifs régionaux. Ces comités se réunissent 4 fois par an pour créer des outils d’assistance et analyser les besoins du réseau. Nous organisons également une convention nationale annuelle avec nos partenaires bancaires et nos franchisés.


Comment avez-vous fait évoluer votre concept depuis sa création ?

Depuis plus d’un an, nous développons par exemple, un logiciel comparateur dans la consolidation de crédits. Il prend en compte près de 12 000 critères spécifiques. Chaque situation de particulier ayant souscrit différents crédits varie et il est indispensable de prendre en compte tous ces éléments. Après saisie des critères, par exemple le taux d’endettement, la situation familiale, la situation professionnelle ; le logiciel préconise un établissement répondant exactement à la situation du particulier. Le franchisé est alors en mesure de faire appel à l’établissement partenaire le plus adapté. Ce logiciel sera disponible au 1er trimestre 2012. Par ailleurs, nous avons mis en place une politique d’aide au recrutement très active au profit de nos agences, qui a permis à nos franchisés de recruter 45 collaborateurs dans les 6 derniers mois. Notre animatrice dédiée aux ressources humaines a sélectionné des candidatures et mis une CVthèque à disposition des franchisés recruteurs, disponible sur le site intranet. Dans la même optique, nous n’avons eu cesse de soulager les franchisés en terme de management, d’organisation grâce à nos logiciels de simulation d’emprunts, de prospection commerciale, de facturation. Nous sommes toujours en veille d’autant que cette période de crise renforce le rôle du courtier.

Quel rôle le franchisé peut jouer à l’intérieur de votre réseau ?

Le franchisé In&Fi Crédits est un chef d’entreprise à part entière. Il est maître de ses décisions stratégiques. En revanche, il se doit de réitérer le savoir-faire du franchiseur tout en respectant la loi, les règlements et les usages mais également la déontologie de notre métier. Nous sommes également très attachés au lien B to B avec nos partenaires bancaires et c’est une valeur que nous transmettons à nos franchisés. Côté commission, le franchisé déclare chaque mois son chiffre d’affaires et nous reverse 6% de ce dernier sous forme de redevance proportionnelle. C’est notre unique rémunération du réseau en contrepartie de tous les outils et de l’accompagnement que nous leur fournissons. En revanche, nous excluons systématiquement la multi-franchise.


Bilan de l’année écoulée et perspectives de développement

A fin 2011, nous aurons ouvert 18 nouvelles franchises. Notre objectif est de 15 à 20 signatures annuelles. Les agences doivent être visibles, il n’est cependant pas nécessaire qu’elles soient implantées en centre-ville. En 2010, notre volume de crédits était de 1,100 milliards d’euros et celui de 2011 devrait grossir l’exercice précédent de 200 millions. Côté formation, nous attendons de voir comment la réglementation évolue. En ce qui nous concerne, les changements à venir porteront davantage sur le contenu que sur la durée. Nous souhaitons également développer des outils pour aider les agences à monter des partenariats B to B et ainsi favoriser les offres de crédits couplées à des offres d’assurance habitation, par exemple.
 

Dernières actualités