Immobilier : GUY HOQUET anticipe une baisse de 12 % du marché en 2013

2013-04-12T14:14:00+02:00

12.04.2013, 


imprimer

Lors d’une conférence qui s’est tenue le 5 avril dernier, Frédéric Monssu, directeur général du réseau Guy Hoquet l’Immobilier, a exprimé sa vision du marché français de l’immobilier. 570 000 transactions sont attendues pour 2013, soit une baisse de 12 % par rapport à 2012 et ses 650 000 transactions réalisées. Une reprise du marché est cependant anticipée au second semestre.

Malgré la conjoncture délicate, le directeur de Guy Hoquet n’est pas inquiet pour la santé à long terme du marché de l’immobilier. En effet, il est porté par trois facteurs : une démographie positive, avec 73 millions de personnes attendues d’ici 2060 (source Insee) ; une taille des ménages en diminution, due aux nombreux divorces et couples monoparentaux ; et un niveau des taux d’intérêts très bas, qui stagne autour de 3,2 %.

Depuis le début de l’année, les performances de Guy Hoquet ont été assez satisfaisantes. Les 500 agences du réseau ont enregistré une hausse globale du nombre de leurs transactions de 6,2 % en janvier et de 13,4 % en février (par rapport à 2012). Le mois de mars a été un peu moins bon avec - 2,4 % de transactions par rapport à l’an passé.

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

Guy Hoquet l'ImmobilierUne ambition : révolutionner la profession d’agent immobilier

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Actualité de l'enseigne
Dernières actualités