Vidéo

E. Falguières (Guinot) : « L’affiliation permet de minimiser l’investissement initial »

2012-04-02T09:36:00+02:00

02.04.2012, 


imprimer

Réseau d’instituts de beauté, Guinot propose de louer le matériel et le mobilier à ses adhérents, ce qui limite l’apport personnel nécessaire entre 30 000 et 60 000 euros. Les détails du contrat d’affiliation avec Edouard Falguières, directeur développement international du groupe Guinot-Mary Cohr.

Fondé en 1977, Guinot fabrique des produits cosmétiques pour les femmes. Dans les années 2000, l’enseigne a lancé ses premiers instituts de beauté en franchise, et propose depuis 2 ans un contrat d’affiliation. « Vingt-cinq magasins nous ont rejoint depuis février 2010 », indique Edouard Falguières, directeur développement international du groupe Guinot Mary Cohr. « Nous proposons un concept de magasins chartés, avec un appui logistique, une formation et du coaching, mais aussi une informité du mobilier et au niveau du marketing. »

A travers le contrat d’affiliation, Guinot loue le matériel et le mobilier à l’indépendant, « ce qui permet de minimiser l’investissement initial et de se concentrer uniquement sur le local commercial et son aménagement. » Aujourd’hui, l’apport personnel nécessaire pour ouvrir un magasin varie entre 30 000 et 60 000 euros. Pour étendra son maillage du territoire, l’enseigne recherche « des esthéticiennes qui souhaitent dynamiser leur point de vente ou ouvrir un second magasin en s’épargnant les difficultés de la création. Autre profil récurrent parmi les candidats : des investisseurs, des hommes et des femmes issus d’autres secteurs qui passent par la franchise afin de bénéficier de la transmission du savoir-faire de l’enseigne. » Les prérequis pour adhérer à l’enseigne sont « un sens commerçant et un goût pour l’esthétique. »

Dernières actualités