Publi-interview franchiseur

N. Zarzour-Aka (GrandOptical) : « Notre marque a 20 ans d'expérience »

2010-02-15T09:48:00+02:00

15.02.2010, 


imprimer

Avec 209 magasins, GrandOptical est un concept qui a fait ses preuves. Grâce à un parcours d’intégration élaboré, l’enseigne permet à des entrepreneurs de se lancer dans l’optique, un secteur à forte rentabilité. Explications de Nay Zarzour-Aka, directrice du réseau de franchise.

Nay Zarzour-Aka, GrandOptical
Crédits photo : N. Oundjian
Nay Zarzour-Aka, directrice du réseau de franchise GrandOptical.

Intérêt du concept

Originalité et pertinence du concept ?

Créé en 1989 au sein du groupe GrandVision, GrandOptical est un concept de magasins d’optique au positionnement moyen à haut de gamme. Implantés exclusivement sur des emplacements n°1, nous proposons un large choix de montures – grandes marques et marque propre – et le meilleur de la technologie pour les verres, notamment grâce à des appareils de prises de mesure sophistiqués. De plus, tous nos magasins disposent d’un laboratoire intégré permettant d’assurer à nos clients un « service express ». Enfin, nous misons beaucoup sur le service client, valeur phare de la marque depuis sa création : tout est organisé pour que l’achat soit le plus simple et le plus agréable possible. Par exemple, nous proposons systématiquement un café à nos clients ! Notre notoriété, reconnue aussi bien par les consommateurs que par les professionnels du secteur, s’est construite grâce à cette qualité de service.


Pourquoi la franchise comme mode de développement ?

Nous nous sommes d’abord développés par le biais de succursales pendant 18 ans, en région parisienne puis en province. En 2004, le groupe a racheté l’enseigne Visual, qui fonctionnait en coopérative. La découverte de cette nouvelle culture et l’envie d’accélérer notre maillage du territoire français nous ont encouragés à nous lancer en franchise. En 2007, nous avons donc proposé aux opticiens Visual de devenir franchisés GrandOptical.
Aujourd’hui, notre réseau compte 209 magasins, dont 118 en franchise. Et nous avons à cœur de continuer à développer cette double culture succursale/franchise, autour d’un savoir-faire commun : quel que soit le magasin où il se rend, le client doit retrouver le même service et la même qualité.


Facteurs de rentabilité et de pérennité du concept ?

GrandOptical est un jeune réseau de franchise, mais avec une marque qui a 20 ans et un concept qui a fait ses preuves. De plus, nous pouvons nous appuyer sur notre groupe, HAL, n°2 mondial de l’optique, ce qui nous confère une force de frappe importante, notamment grâce à notre centrale d’achat qui est la 1ère européenne. Enfin, l’optique est une activité rentable, avec des marges très confortables : la moyenne nationale du secteur est à 63,4 % (source : magazine Bien Vu).

Transmission du savoir-faire

Formation initiale ?

Chaque nouveau franchisé suit un parcours d’intégration d’environ 20 jours – variable selon son profil (opticien ou non). Un premier module de formation est destiné à lui expliquer toute la politique commerciale du réseau, des différentes familles de produits (verres, montures, lentilles…), la réglementation sur le tiers-payant, le fonctionnement de notre système informatique, ainsi que des notions de management telles que l’animation d’équipe et le pilotage de la performance. La seconde partie du parcours est davantage consacrée à l’information sur la gestion d’un magasin GrandOptical et sur la communication, notamment au moment de l’ouverture. Enfin, le franchisé termine son intégration par quelques jours d’immersion dans l’une de nos succursales.


Profils recherchés
GrandOptical recrute des profils d’entrepreneurs et de commerçants, avec de solides compétences en gestion, en management et un sens du service client irréprochable. Il n’est pas obligatoire d’être soi-même opticien, puisque le réseau enseigne les bases du métier aux candidats au cours du parcours d’intégration. L’optique est un métier complexe, à la croisée de plusieurs professions : gestion de point de vente, travail manuel et technique, univers médical (relations avec les ophtalmologistes)… Il faut donc des candidats capables d’appréhender tous ces éléments et de les mettre en musique dans le magasin.

Aide au lancement ?

Nous disposons d’un service entièrement dédié à la recherche d’emplacement, pour trouver le local qui répondra le mieux aux exigences de l’enseigne et de l’entrepreneur. Il existe également un service architecture, pour aider le franchisé dans la conception et l’agencement de son magasin.


Assistance durant les premiers mois ?

Quatre responsables de secteur régionaux sont en charge de l’animation des magasins. Ils aident les franchisés à démarrer en leur rendant visite sur le terrain et en restant joignables en permanence par téléphone. Au niveau du siège, une cellule de coordination est disponible au quotidien pour toute question relative à des éléments vus en formation. Par ailleurs, le franchisé peut contacter directement la logistique, le service produits-marketing-communication ou la hotline informatique.


Points-clés de votre accompagnement jusqu’à la fin du contrat ?

Le responsable de secteur reste joignable pendant toute la durée du contrat du franchisé et lui rend visite au moins 3 fois par an. Il l’aide à optimiser la performance de son magasin et à maximiser ses profits. Par ailleurs, l’ensemble du comité de direction du réseau vient chaque année à la rencontre des partenaires en région pour échanger. Nous organisons aussi des dîners régionaux entre les directeurs de magasins en succursale et nos partenaires franchisés pour partager leur expérience sur des thématiques métier. De plus, un séminaire national rassemble chaque année tout le réseau – succursales et franchises. Autre grand rendez-vous annuel : le SILMO (salon mondial de l’optique), qui réunit toute la profession et permet de présenter nos produits en marque propre et nos collections exclusives. Enfin, les franchisés peuvent participer aux commissions internes (informatique, marketing-communication, verres-contactologie) pour faire avancer l’enseigne.

Activité du réseau

Faits marquants en 2009 ?

Face à la crise économique, les magasins sous enseigne ont mieux résisté que les indépendants du secteur. Chez GrandOptical, nous avons même pu observer une croissance du chiffre d’affaires. Côté recrutement, plusieurs opticiens de réseaux concurrents ont décidé de nous rejoindre, ce qui montre l’attractivité de notre concept. Nous avons d’ailleurs beaucoup travaillé sur notre image de marque à travers des campagnes de communication modernes et décalées.


Chiffres-clés
Un magasin GrandOptical, c’est :
- 4 collaborateurs en moyenne (maximum 10)
- Au moins un opticien diplômé pendant les heures d’ouvertures (obligation légale)
- 1,336 million d’euros de chiffre d’affaires moyen TTC : 1ère enseigne nationale en CA moyen par point de vente

Perspectives de développement ?

Nous souhaitons ouvrir une quinzaine de magasins en 2010, avec une accélération au cours des prochaines années : notre objectif est de doubler le réseau d’ici 5 ans. Nous souhaitons un développement maîtrisé, avec un recrutement très sélectif, aussi bien pour les candidats que pour les emplacements. Par ailleurs, nous allons lancer notre nouveau site internet en février/mars.


Signe majeur de la bonne santé de votre réseau ?

Sur les deux dernières années, la notoriété de notre marque a progressé de 20 points et le chiffre d’affaires du réseau de franchise a augmenté de 20 %. De plus, nous observons une forte participation de nos partenaires à la vie du réseau : 75 % d’entre eux assistent à nos conventions. Enfin, plusieurs franchisés ont ouvert un 2e, 3e ou 4e magasin sous notre enseigne, ce qui témoigne de leur intérêt et de la rentabilité du concept.

Dernières actualités