Publi-interview franchiseur

J. Lefebvre (Galileo Concept) : « Permettre aux dirigeants de comprendre le monde dans lequel s’inscrit leur entreprise »

2011-07-12T17:08:00+02:00

12.07.2011, 


imprimer

Au premier abord, Galileo Concept peut surprendre. Mais sa vocation à informer les chefs d’entreprise sur les problématiques liées à l’actualité séduit. Les explications de Jacques Lefebvre, dirigeant et créateur de l’enseigne.


Crédits photo :
Jacques Lefebvre, dirigeant et créateur de l’enseigne

L'originalité du concept 

Galileo Concept est à part dans le conseil et les services aux entreprises. Nous proposons des clubs de réflexion pour les cadres supérieurs et les chefs d'entreprise. Nous les confrontons à des problématiques liées à l'actualité, avec l'éclairage d'un spécialiste du sujet traité. L'essentiel pour nous est d'aider les dirigeants à comprendre la société dans laquelle s'inscrit leur entreprise. Lors des dernières réunions, nous avons évoqué les révolutions arabes, en expliquant ce qu'il se passait tout en envisageant les conséquences pour les entreprises implantées dans ces pays. Nous n'imposons pas nos points de vue, mais donnons les cartes pour que chacun se forge une opinion.


Valeur ajoutée par rapport au marché

Il est important de préciser que notre concept correspond à une activité de complément pour un cadre ou un chef d'entreprise. Le chiffre d'affaires peut s'élever jusqu'à 150 000 par an.
Pour le franchisé, l'investissement initial est faible, avec des droits d'entrée de 15 000 euros et un apport initial de 30 000 euros. Par ailleurs, l'implication horaire est faible. Les réunions sont organisées tous les mois et demi. Le franchisé n'a pas besoin d'un local. Pour accueillir les réunions, il doit passer un partenariat avec un lieu de réception de qualité, d'une capacité de 50 à 150 personnes. Nous ouvrons notre carnet d'adresses afin de faire venir des intervenants spécialisés ainsi que des adhérents qui appartiennent à des réseaux nationaux. L'inscription s'élève à 1 500 euros par an pour une personne, un autre forfait à 4 000 euros propose les mêmes conditions mais pour 4 personnes. Le concept est original mais il ne faut pas en avoir peur. Il existe depuis longtemps sous différentes formes comme les associations, les clubs de réflexions politisés ou encore les Think tank.


Points clés de l'accompagnement

Galileo en chiffres
Année de création : 2000
Lancement en franchise : 2011
Nombre d’unités : 2
Droits d’entrée : 15 000 euros
Investissement : 30 000 euros
Chiffre d’affaires annuel : 70 à 100 000 euros

La formation initiale dure 3 jours. Le temps pour le candidat de bien intégrer le concept et les techniques de vente. Nous l'accompagnons lors de la première réunion. Nous assurons une assistance continue avec un suivi particulier sur le choix des intervenants. Nous validons le choix du lieu d'accueil afin qu'il corresponde à nos standards : un lieu agréable et convivial. L'aspect communication est primordial, nous mettons en place de larges campagnes de presse afin de démocratiser le concept et montrer sa pertinence. Le franchisé dispose d'un pack communication avec des outils graphiques. Enfin, nous intégrons notre franchisé sur le site internet avec une page dédiée. 


 

Bilan de l'année écoulée et perspectives de développement

Le premier club a été ouvert en 2000 à Lyon, sans avoir la volonté de développer le concept en franchise. Mais nous avons reçu beaucoup de demandes extérieures afin de savoir si Galileo existait ailleurs. Notre premier franchisé de Strasbourg, qui a organisé sa première réunion en mai dernier, nous a lui-même démarché. Il a été séduit par le concept et a souhaité l'implanter dans sa ville. Ce club compte déjà une vingtaine d'adhérents. D'ici trois ans, nous ambitionnons l'installation d'une dizaine de clubs à travers la France. Nous avons actuellement une possibilité à Marseille. Nous ciblons des agglomérations de plus de 200 000 habitants, mais surtout des villes dynamiques et en pleine expansion comme Montpellier, Clermont-Ferrand, Grenoble, Rennes, Metz, etc. Par ailleurs, nous recevons déjà des demandes venant de l'étranger. A terme, nous envisagerons cette option, mais pour l'instant nous nous concentrons sur le marché français.


Profils recherchés

Hommes, femmes, couples… Notre réseau recherche des cadres supérieurs ou chefs d'entreprise qui connaissent le tissu économique et industriel local. Leur carnet d'adresses permet de recruter des adhérents et de faire connaitre le club. D'autre part, il est indispensable que le franchisé comprenne le concept. Son engagement ne doit pas se limiter à la rentabilité mais sa démarche doit correspondre à notre philosophie et à nos valeurs. Le candidat doit également faire preuve d'initiatives et d'imagination. Au début, nous encadrons les réunions, le choix des thèmes et des intervenants, mais le franchisé doit avoir la capacité à voler de ses propres ailes.
 

Dernières actualités