Services aux entreprises : rencontre avec David Demoment, franchisé FHV

2017-07-13T09:04:00+02:00

13.07.2017, 


imprimer

Franchisé FHV depuis le 1er avril 2017, David Demoment revient sur son parcours et ce qui l’a décidé à entreprendre avec cette enseigne spécialisée dans le nettoyage des ventilations.

Interview réalisée par l’enseigne


Pourquoi avoir créé votre entreprise dans le cadre de la franchise FHV ?

J’ai toujours eu envie de créer mon entreprise. Travaillant dans une société de services informatiques, je cherchais à m’installer en B to B sur un marché de niche. Je me suis tourné vers le rachat d’une entreprise qui donnait une seconde vie au matériel informatique. Mais la transmission ne s’est pas faite car le dirigeant n’arrivait pas à laisser la main. C’est pourquoi j’ai décidé de m’installer en franchise et FHV correspondait exactement à mon projet.


Comment s’est concrétisé ce projet, notamment par rapport au montage financier ?

Après la réunion d’information à Caen début novembre, j’ai tout mis en œuvre pour démarrer en janvier 2017. Un enchaînement impeccable jusqu’à ce que la banque qui m’avait accordé mon prêt change les conditions de notre accord. J’ai dû repartir en campagne auprès d’autres partenaires et à la fin j’avais trois propositions ! Dans mon cas, les banques ont très bien compris l’enjeu de cette création d’entreprise sur un marché porteur.


Vous avez appris un nouveau métier, qu’en est il de la formation FHV ?

La période de formation de trois semaines permet de rentrer dans le concret immédiatement. C’est ce que j’ai apprécié, la pratique quotidienne, mettre les mains dans le cambouis. De plus, j’ai travaillé avec les différentes équipes du siège, ce qui a été très enrichissant du point de vue du management ainsi que techniquement et pour tous les petits détails qui font la différence.


Votre démarrage a eu lieu le 1er avril ?

Oui, je m’étais mis un peu la pression, c’est le cas de le dire ! Aussi, au bout de trois jours, j’étais plus dans le rythme car j’avais pris conscience qu’il fallait que je me lâche. Presque aussitôt j’ai beaucoup apprécié de pouvoir être assisté par le franchiseur. Sa manière de travailler tant au plan technique que commercial est excellente. Pouvoir s’appuyer sur quelqu’un d’aussi professionnel est très motivant et rassurant. A la fin du mois, j’avais une semaine d’intervention d’avance.


D’une manière générale, comment cela se passe t-il actuellement ?

Je fais du commercial tous les jours. J’ai des contrats qui tombent régulièrement. La prospection mais aussi les appels entrant et le bouche à oreille fonctionnent. Je travaille également sur des appels d’offres avec l’aide du franchiseur et aussi bien sur les cibles restaurants que VMC des particuliers pour lesquels j’ai des demandes constantes.


Quels sont les points forts que vous apportent l’enseigne ?

D’abord, notre organisation commerciale. Ensuite, nous avons des prix adaptés au marché qui nous permettent d’évincer la concurrence avec un travail soigné qui fait la différence. Pour ma part, je réponds tout de suite au client. J’implique également beaucoup mon technicien. Je l’encourage à avoir une attitude avenante et j’insiste beaucoup sur la présentation.


Comment se passe le recrutement des techniciens ?

Il existe des dispositifs d’aide très utiles notamment dans le cadre du RSA et pour un 1er recrutement c’est vraiment intéressant. Pour l’instant je travaille en binôme avec mon technicien mais j’envisage en septembre d’en recruter un deuxième.


Comment voyez-vous les prochains mois ?

Je vois l’avenir de façon très positive. Je m’investis pour que ma première équipe fonctionne afin de pouvoir constituer à nouveau un tandem. Je n’ai pas encore exploité mon réseau relationnel ce qui m’offre une marge de manœuvre. Et puis il faut savoir que certaines hottes ne sont jamais entretenues…


Que diriez-vous à un futur franchisé ?

De foncer ! Mais avant cela il faut tout d’abord bien comprendre le métier. Cela permet de recruter les bons profils de techniciens. C’est une priorité pour développer son business. Je conseillerais aussi d’établir son prévisionnel avec précision et de s’entourer de professionnels comme les experts comptables. La validation du projet par les partenaires extérieurs est une étape essentielle.

France Hygiène Ventilation (FHV) est un réseau spécialisé dans le nettoyage et l’entretien de tout type de ventilations. Créée en 2007, l’enseigne s’est ouverte à la franchise en 2015 et compte actuellement neuf franchisés. En 2017, FHV espère recruter cinq nouveaux franchisés et ainsi poursuivre sa croissance.

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

FHV REJOIGNEZ LE 1ER RESEAU EN FRANCE SPECIALISTE DE LA VENTILATION

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Actualité de l'enseigne
Dernières actualités