FFF – Banque Populaire : résultats de l’enquête annuelle sur la franchise

2009-12-08T08:06:00+02:00

08.12.2009, 


imprimer

La Banque Populaire et la Fédération Française de la Franchise ont publié les résultats de leur 6e enquête annuelle sur la franchise. Réalisée par le CSA auprès de 403 franchisés et 151 franchiseurs, cette enquête dresse le portrait de la franchise en France.

Les 1 230 réseaux français

Les réseaux français créent en moyenne 7 points de vente par an et le temps moyen entre la création de l’enseigne et celle du réseau de franchise reste de 8 ans. Si les réseaux se concentrent majoritairement sur une seule enseigne (80 %), ils se développent de plus en plus à l’international (29 %), principalement sur le territoire européen et en franchise ou en master-franchise.
> Dossier : comment se lancer à l’international


Profil des franchisés : plus d’hommes et de points de vente

59 % des franchisés ont entre 35 et 49 ans et 48 % ont un niveau d’études équivalent ou supérieur à Bac +2. La franchise est pour la plupart d’entre eux un moyen de changer de carrière puisque 39 % des franchisés ont changé d’activité grâce à la franchise et 76 % sont d’anciens salariés.
> Article sur les cadres en reconversion
Depuis 2006, la population des franchisés a tendance à se masculiniser : on compte aujourd’hui 64 % d’hommes et contre 36 % de femmes. Les femmes sont néanmoins plus nombreuses dans les commerces (46 %) et dans les franchises employant moins de 2 salariés (47 %). Par ailleurs, 44 % des franchisés qui vivent en couple déclarent être aidés par leur conjoint dans leur activité professionnelle.
Aujourd’hui, plus de la moitié des franchisés (57 %) emploient entre 1 et 3 salariés. Une grande majorité détient un seul point de vente (74 %), même si la proportion des franchisés à la tête de 2 points de vente est en augmentation régulière (18 %).


Le revenu moyen des franchisés en baisse

Depuis 2006, le revenu moyen net des franchisés n’a cessé de baisser. En 2009, il atteint 2 400 €. Aujourd’hui, 43 % des franchisés touche moins de 2 000 € net par mois. Malgré cette baisse, à cause du ralentissement économique, les franchisés considèrent qu’ils gagnent mieux leur vie qu’un salarié (50 %) ou qu’un commerçant indépendant (53 %).
> Dossier : différences entre la franchise et la création d’entreprise isolée


Les relations avec le réseau au beau fixe

En 2009, 80 % des franchisés interrogés déclarent qu’ils ont l’intention de rester dans leur réseau au terme du contrat et l’attachement au réseau est en très nette augmentation par rapport aux années précédentes.


Franchise et développement durable

L’enquête souligne une nette progression des franchiseurs sur les enjeux du développement durable : 51 % des réseaux ont mis en place des protocoles de respect de l’environnement (contre 44 en 2008). De leur côté, les franchisés attendent de l’aide de la part de leur réseau : 56 % d’entre eux réclament des préconisations pour la mise en place de mesures d’économie d’énergie.
> Dossier : Entreprises « vertes » : dépasser l’objet marketing pour entrer dans le concret


 

Dernières actualités