Commerce associé : les enseignes visent les 44 000 unités d’ici 2016

24.05.2011, La rédaction des Echos de la franchise

imprimer

La Fédération des enseignes du Commerce Associé (FCA) a présenté lors d’une conférence de presse le 16 mai dernier, le bilan 2010 et les perspectives de développement pour les 5 ans à venir du commerce associé. Compte-rendu.


Une croissance redressée

Après une année 2009 fortement affectée par la crise économique, 2010 a amorcé un début de reprise de l’activité. Les enseignes du commerce associé ont réalisé un chiffre d’affaires global de 123,5 milliards d’euros, soit une progression de 4, 2 %. Selon Guy Leclerc, président de la FCA, « l’ensemble des secteurs du commerce associé ont participé à ce développement avec une répartition homogène entre l’alimentaire et le non alimentaire. » Toutefois, les groupements alimentaires représentent près de 84 milliards d’euros du chiffre d’affaires total.


Quant au développement du nombre de points de vente, le commerce associé totalise 39 116 unités en 2010. Une croissance de 2,5 % par rapport à 2009, soit 960 unités au total (1 600 entrées par création ou adhésion et 640 sorties). Parmi les ouvertures, les créations d’entreprises représente environ 780 unités. Selon les prévisions des réseaux, elles seront en augmentation de 12 % en 2011. Les reprises, quant à elles, passent à 773 contre 1 191 en 2009. En 2011, le volume total des transmissions d’entreprises devrait atteindre les 846 unités, selon l’Observatoire de la FCA. La défaillance, elle, reste « très basse » selon l’Observatoire : « seules 210 défaillances sur les 640 sorties sont à déplorer en 2010 ». Autre signe de reprise, la croissance de l’effectif salarial qui a bondi de 3,6 % (contre 2,5 % en 2009), soit 13 000 emplois créés. Ainsi, le nombre d’employés du secteur s’élève à 466 100 personnes.


Des ambitions de développement dynamiques

Pour les 5 ans à venir, les réseaux du commerce associé ont des perspectives de croissance soutenues : atteindre les 44 000 points de vente d’ici 2016 (2 300 ont déjà été réalisés ou sont en cours de réalisation). Pour ce faire, les implantions se feront en grand nombre dans les villes de plus de 90 000 habitants, encore peu exploitées jusqu’ici à cause notamment des prix de loyer trop élevés. En 2010, cette mutation avait commencé à voir le jour dans des grandes agglomérations, avec près de la moitié des projets (créations ou reprises) réalisés dans des villes/zones de 90 à 150 000 habitants (22,5 % ) et de plus 150 000 habitants (23 % ). Paris et l’Ile-de-de-France devaient représenter la part d’implantations la plus importante avec 60 % des ouvertures.


Afin de s’adapter au nouveau visage des entrepreneurs, beaucoup plus « fidèles et impliqués au réseau, mais aussi plus exigeants sur la transparence », selon la FCA, le commerce associé a pour objectif dans les années à venir, de donner plus de puissance aux groupements. Aujourd’hui, ils sont confrontés à des fournisseurs très puissants. Pour contrer cela, des projets de fusions sont envisagés (récemment Selectour et Afat), de développement à l’international par le biais notamment de partenariats avec des groupements locaux, ou par la croissance externe (récemment le rachat de Lynx par le groupe Krys). Sur le plan économique, certains réseaux interviennent directement dans le financement des nouveaux projets : 50 % disposent d’une filiale commerciale agissant à travers des prises de participation, de garanties, de prêts directs… Le parrainage financier et l’aide à la recherche de financement font également partie de l’accompagnement des nouveaux entrepreneurs. Les enseignes du commerce associé ambitionnent par ailleurs de s’impliquer davantage dans les nouveaux médias. A ce jour, parmi les 39 116 points de vente, 45 % exercent une activité de vente en ligne, 24 % utilisent les technologies mobiles, 21 % la vente à distance (VAD) enfin 67 % ont un compte sur Facebook.


Le commerce associé regroupe 75 groupements dont 57 sont adhérents à la FCA. Ces groupements comptent 124 enseignes dans plus de 30 secteurs d’activité (avec en moyenne 315 points de vente par enseigne). Les entreprises du commerce associé sont des PME à taille humaine.


La Fédération des enseignes du Commerce Associé (FCA) a pour vocation de représenter les groupements de commerçants, notamment auprès des pouvoirs publics, de conseiller ses adhérents et de développer les échanges d'expériences inter-groupements, de promouvoir et de contribuer au développement du commerce associé. Depuis 2010, 4 nouveaux adhérents ont rejoint la fédération : Giphar, Factea, ECF et Entendre.


 

Dernières actualités