Publi-interview franchiseur

T. Rein (Family Sphere) : « Nous représentons le " chaînon manquant" de la garde d’enfant »

2011-05-10T10:27:00+02:00

10.05.2011, 


imprimer

Réseau spécialisé dans le service sur-mesure pour les enfants, Family Sphere compte actuellement 73 agences et vise 130 à 140 implantations d’ici 2014. Détails avec Thierry Rein, président du groupe Family Sphere.

Thierry Rein, Family Sphere
Crédits photo : Droits réservés
Thierry Rein, président du groupe Family Sphere.

L’originalité de votre concept ?

Enseigne de services à la personne, Family Sphere s’est donné pour mission de s’occuper de l’enfant dans toutes ses activités, les nourrissons (alimentation, bain, activités d’éveil, etc.) comme les plus grands (soutien scolaire, accompagnement à l’école, aide aux devoirs, etc.). Nous proposons des prestations sur-mesure, adaptées aux besoins de chaque famille, y compris en termes d’horaires. Nous représentons ainsi le « chaînon manquant » de la garde d’enfant : entre les crèches collectives et les assistantes maternelles, les parents ont très peu de choix en matière de garde à domicile régulière et de qualité. Nous voulons donc nous positionner comme un tiers de confiance à travers une marque de référence. Toutes nos agences bénéficient d’ailleurs de l’agrément qualité, obligatoire pour la garde d’enfants de moins de 3 ans.


Valeur ajoutée pour le franchisé ?

La garde d’enfants est une activité extrêmement réglementée, dans laquelle il est très difficile de se lancer seul. Grâce à l’expérience acquise par le réseau depuis 2006, la création d’une agence est grandement facilitée : nous maîtrisons le montage des dossiers d’agrément et notre sérieux rassure les institutions. Par ailleurs, les franchisés Family Sphere représentent un réseau aux valeurs humaines très fortes, centrées sur le partage et la solidarité entre les membres. Nous avons d’ailleurs mis en place des commissions consultatives sur différents domaines, afin de prendre en compte les avis de chacun, et nous avons dès le départ encouragé la création d’une association de franchisés bénéficiant d’une totale liberté d’expression et représentant une force constructive pour le réseau. Enfin, l’investissement de départ est faible : l’apport personnel requis (25 000 euros) est généralement amorti au bout de 3 à 4 ans, voire 2 ans pour certains.


Quels sont les points-clés de votre accompagnement ?

Les nouveaux franchisés Family Sphere sont accompagnés pendant toute la phase de création de leur agence : business plan, dossier d’agrément, financement, démarches administratives, recherche du local, etc. Ils suivent ensuite une formation initiale de 18 jours pour acquérir notre savoir-faire. Elle est composée d’une partie théorique (communication, marketing, commercial, ressources humaines, qualité, informatique…) et d’une semaine d’immersion en agence. Par la suite, ils bénéficient d’une animation au quotidien – nous comptons un animateur pour 20 franchisés. Nous mettons également à leur disposition un logiciel métier clé en mains, un package d’outils médias adaptés à tous les besoins, et avons signé des accords cadres de partenariat (contrats de protection juridique, assurance, imprimerie, CNED, Pôle emploi…). En outre, nous possédons un catalogue de formation continue, que nous venons d’étoffer : gestion des prescripteurs, management, fidélisation du personnel via des accords d’entreprise, etc. Enfin, nous organisons deux séminaires annuels, l’un organisé chaque automne en région parisienne et rassemblant tout le réseau, l’autre se tenant au printemps, par groupes et en région.

Bilan de l’année écoulée et perspectives de développement ?

Family Sphere compte actuellement 73 agences. En 2010, en raison d’un désaccord entre les associés (tous également franchisés) de la société franchiseur, une dizaine d’associés-franchisés, accompagnés d’une douzaine d’autres franchisés, ont quitté le réseau, avec une conclusion amiable. Ces départs sont heureusement comblés par une intensification de notre développement : nous tablons sur 20 à 25 ouvertures en 2011, avec 21 signatures déjà enregistrées, et 8 ouvertures sont déjà effectives. Notre objectif est d’atteindre 130 à 140 agences en 2014. Les zones prioritaires sont les Alpes maritimes, la Loire Atlantique, le Rhône, Saint-Etienne, Grenoble, Marseille… Par ailleurs, nous avons de nombreux projets en cours, tels que la certification qualité du réseau qui doit aboutir cet été. Nous venons par exemple de créer un kit de recrutement de nos intervenants totalement innovant, qui devrait encore augmenter notre attractivité, et qui nous distinguera durablement de nos concurrents. Toujours dans l’innovation, nous mettons également en place un nouveau concept de soutien scolaire, fondé sur la psycho-pédagogie, sur lequel nous travaillons depuis 3 ans et qui sera déployé dans le réseau à partir d’octobre.


Quels profils recherchez-vous ?

La première motivation d’un candidat à l’intégration de notre réseau doit être de vouloir s’occuper d’enfants, mais sans nécessairement avoir déjà exercé dans ce domaine. Nous recherchons avant tout des personnes polyvalentes, ouvertes d’esprit et sachant se remettre en question. Il faut évidemment disposer des qualités d’un chef d’entreprise, c’est-à-dire savoir s’adapter et évoluer au fil du temps, et être enclin à pratiquer les différentes tâches propres à ce métier (gestion, ressources humaines, marketing, etc.), sachant que notre service de formation permet de monter en compétence. Enfin, il est essentiel d’avoir l’esprit commerçant, dans le sens où il faut véritablement vouloir rendre un service sur-mesure aux familles qui nous sollicitent.

Family Sphere en chiffres
- 3 collaborateurs « back office » en moyenne par agence au bout de 4 à 5 ans d’activité
- 50 à 100 intervenants en CDI en moyenne par agence
- 4 000 salariés en France pour tout le réseau

Dernières actualités