Publi-interview franchiseur

T. Rein (Family Sphere) : « Le marché des services à la personne a encore de beaux jours devant lui »

2012-11-22T08:49:00+02:00

22.11.2012, 


imprimer

Réseau de 91 agences spécialistes de la garde d’enfants, Family Sphere mise sur le professionnalisme et la qualité de service de ses franchisés. Thierry Rein, président du groupe, fait le bilan sur le secteur et explique sa stratégie.

Thierry Rein, Family Sphere
Crédits photo : Droits réservés
Thierry Rein, président du groupe Family Sphere.

En quoi votre concept est-il adapté au contexte économique actuel ?

Family Sphere, concept de garde d’enfants à domicile, apporte une solution sur-mesure pour les familles. Les parents travaillent de plus en plus, et ont besoin d’une structure qui s’adapte à eux, et leur apporte confiance et sécurité. Nos services sont dédiés aux enfants, de l’éveil à l’alimentation pour les plus jeunes, en passant par le soutien scolaire ou l’accompagnement à une activité  lorsqu’ils grandissent. Notre offre est adaptée aux familles, mais également aux franchisés qui exercent dans un marché émergent, en pleine structuration. Ouvrir une agence Family Sphere ne nécessite pas de pas-de-porte, et l’investissement initial est de 25 000 euros. De plus, nos redevances figurent parmi les moins chères du marché, avec 2,5 % de royalties sur le chiffre d’affaires, et 1,5 % de contribution aux campagnes publicitaires nationales. 


Quelles sont les clés pour réussir dans votre secteur en tant que chef d’entreprise franchisé ?

En premier lieu, faire garder son enfant exige de la confiance. Les franchisés Family Sphere remportent la confiance des parents par le professionnalisme et l’obsession de la qualité que nous exigeons. Deuxièmement, les franchisés doivent être des spécialistes reconnus de leur métier. Pour cela, la marque Family Sphere est d’un grand soutien, car nous avons acquis une bonne notoriété sur le secteur de la garde d’enfants. Les franchisés bénéficient également d’une formation de 19 jours avec une immersion de 5 jours en agence, qui leur permet d’apprendre le métier. Troisièmement, ils doivent maîtriser leur environnement, afin de dégager un sentiment de proximité. Ils doivent connaître les familles et les intervenants, mais également le personnel des écoles et des mairies. De plus, les franchisés doivent avoir les vertus du chef d’entreprise : être multitâches, comprendre et maîtriser toutes les strates de leur entreprise. Enfin, ils doivent être empathiques : comprendre le besoin de leurs clients et de leurs intervenants, afin de confier à chaque famille la personne adéquate.

Comment voyez-vous l’évolution de votre secteur dans les prochaines années ?

Le marché des services à la personne a encore de beaux jours devant lui. Je suis confiant dans l’avenir, car nous répondons à un besoin, et pas seulement à une envie. Des métiers comme l’aide à la dépendance ou la garde d’enfants sont indispensables. Dans le cas de la garde d’enfants, le contexte socio-économique favorise les besoins des Français : augmentation du taux d’activité des femmes, hausse du taux de natalité, augmentation du nombre de familles recomposées, déficit abyssal de place en crèches et en garderies, baisse du nombre d’assistantes maternelles. Autant de facteurs qui soutiennent notre activité. Aussi, si on ne fait pas nécessairement fortune dans les services à la personne, les franchisés Family Sphere gagnent cependant un salaire confortable. Mais surtout ils savent pourquoi ils se lèvent chaque matin, ils rendent un réel service à la société.


Bilan de l’année écoulée pour votre enseigne et perspectives de développement ?

En 2012, nous avons ouvert 14 nouvelles agences Family Sphere, pour un total de 91 unités. Notre objectif est d’atteindre, à terme, les 130 agences en France. Les zones à pourvoir en priorité sont le département du Val-de-Marne, l’Ouest, notamment les villes de La Rochelle (17), Brest, Quimper (29), Lorient, Vannes (56), Saint-Nazaire (44), Le Havre (76), Le Mans (72), Tours (37) et Angers (49), l’Est, à Saint-Etienne (42), Grenoble (38) et Mâcon (71), et le Sud, à Nice, Antibes (06) et Périgueux (24). Nous annoncerons prochainement de nouveaux axes de développement pour renforcer notre leadership. Côté innovations, nous avons obtenu la certification Qualicert en janvier. Nous disposons également de nouveaux outils de communication, et avons étoffé notre programme de formation continue. Un module de formation au pilotage d’agence, destiné à renforcer les capacités de gestion des franchisés, ainsi qu’un module sur les accords d’entreprise ont ainsi été ajoutés à l’offre.

Dernières actualités