Vidéo franchiseur

P. Reyes (Esthetic Center) : « Nous prenons le temps de recruter nos candidats »

2014-02-25T08:02:00+02:00

25.02.2014, 


imprimer

Le réseau d’instituts de beauté Esthetic Center maintient son rythme de développement en 2014, ainsi que son mode de recrutement de nouveaux franchisés. Explication en vidéo avec Patricia Reyes, chargée de développement de l’enseigne.

Un rythme de développement stable

Créée en 1998 et rachetée en 2003 par Franz Lallement – président du groupe FL Finance - l’enseigne Esthetic Center compte aujourd’hui 181 points de vente en France. Un nombre qu’elle a atteint en se développant de façon régulière, comme l’explique Patricia Reyes, en charge du développement du réseau : « Notre rythme de développement est assez constant depuis notre création : nous ouvrons en moyenne 25 à 30 points de vente par an. »


Les profils recherchés

Pour rejoindre le réseau Esthetic Center, il faut disposer de plusieurs compétences. « Nous recherchons des gestionnaires de centres de profit, hommes et femmes, avec des valeurs d’entreprenariat, de travail et de commerce », précise Patricia Reyes, ajoutant que « nous recherchons des candidats pour pérenniser le réseau, alors nous prenons le temps de les recruter. » A noter qu’un apport personnel minimum de 40 000 euros est nécessaire pour ouvrir un institut Esthetic Center.


Un développement à l’international

En plus de maintenir son rythme d’ouverture de 25 à 30 instituts en France, le réseau cherchera à se développer à l’international en 2014, en se concentrant tout particulièrement sur les Etats-Unis. « Nous avons déjà un point de vente à Miami, informe la responsable du développement de l’enseigne. On peut dire que les Etats-Unis, c’est la grande aventure d’Esthetic Center cette année. »

Esthetic Center est par ailleurs présente en Belgique et en Espagne. Le réseau appartient au groupe FL Finance, également propriétaire des enseignes La Boîte à Pizza, Beauty Full Days, dont le concept est franchisé aux Etats-Unis, et Frantz Lallement Paris.

Propos recueillis lors du Salon des Entrepreneurs de Paris 2014 par Mustafa Curlu (Widoobiz)

Dernières actualités