Publi-interview franchiseur

C. Riachi (Esthetic Center) : « Notre crédo est de démocratiser la beauté »

2012-10-29T16:18:00+02:00

29.10.2012, 


imprimer

Fort d’un réseau de 190 instituts, Esthetic Center poursuit son développement en misant sur des petits prix, avec une qualité de prestation toujours impeccable. Les précisions de Caroline Riachi, responsable opérationnel réseau.

L’originalité de votre concept ?

Esthetic Center est un réseau d’instituts de beauté à prix doux et sans rendez-vous. Nous proposons une carte de prestations variées, de l’épilation aux soins du visage ou du corps, en passant par les UV. De plus, nous associons l’offre d’un centre esthétique classique avec certaines technologies comme la chromothérapie1 ou l’électrothérapie2. Notre crédo est de démocratiser la beauté, en proposant des prix abordables mais pas au détriment de la qualité. Depuis cinq ans, nous sommes primés chaque année aux Victoires de la Beauté, un titre qui représente beaucoup pour nous, le jury étant un panel de consommateurs qui testent à l’aveugle les produits.


Valeur ajoutée par rapport au marché ?

La rentabilité moyenne des instituts Esthetic Center tourne entre 10 et 20 %. Chaque institut demande un investissement global de 100 000 euros en moyenne, hors pas-de-porte. Nos centres sont principalement implantés en centre-ville, sur des surfaces moyennes de 80 m², ce qui correspond à 5 cabines. Les machines permettant l’utilisation de technologies avancées comme la chromothérapie sont louées ou vendues par le siège. Nous entretenons une relation de véritable partenariat avec nos franchisés : au début de son projet, le candidat passe devant une commission d’acceptation composée de la direction de l’enseigne, ainsi que du responsable immobilier du groupe. Cette commission juge de ses motivations et de ses qualités. En outre, nous venons de créer, au début du mois d’octobre, la société FL Expansion, qui permet à la tête de réseau de participer au capital des candidats ayant peu d’apport, afin de convaincre les banques de leur accorder un prêt pour créer leur entreprise.


Quels sont les points-clés de votre accompagnement ?

L’équipe Esthetic Center accompagne chaque franchisé tout au long de son contrat. Lui et son équipe reçoivent une formation initiale de dix jours au sein de notre institut pilote à Paris. Ils sont initiés aux prestations proposées et aux techniques utilisées, et le franchisé est formé au management d’équipe, mais également aux outils de gestion du magasin : logiciel de caisse, stocks, suivi de l’évolution de son chiffre d’affaires, suivi des ratios... De plus, il reçoit une assistance à l’ouverture pendant une semaine. L’une des sept animatrices du réseau vient le voir régulièrement, et il participe à des réunions avec les autres franchisés du réseau une à deux fois par an. Les employés se rencontrent également deux à quatre fois par an, en fonction des nouveautés du marché. Nous avons développé un système de webinars  qui nous permet de former à distance les équipes : de cette manière, nous pouvons très rapidement répondre aux besoins des franchisés et de leurs employés. Enfin, notre stratégie de communication est particulièrement riche. Nous organisons des campagnes tous les deux mois, et Miss France est l’égérie d’Esthetic Center depuis 2010, ce qui offre une belle visibilité aux centres.

__________
1Ndlr : la chromothérapie est une médecine non conventionnelle prônant le traitement de maux et maladies par les couleurs.
2Ndlr : l'électrothérapie utilise l’électricité stimuler certains muscles. Elle est généralement utilisée pour les traitements amincissants.

Bilan de l’année écoulée et perspectives de développement ?

Nous souhaitons maintenir le rythme de progression soutenu du réseau Esthetic Center. Nous atteindrons les 190 points de vente en France à la fin de l’année, et nous souhaitons ouvrir une trentaine de centre au minimum en 2013 dans l’Hexagone. Nous recherchons des candidats sur toute la France, et particulièrement en région parisienne. De plus, nous souhaitons poursuivre notre développement en Belgique, où nous comptons déjà un centre ouvert en 2010. Nous avons également revu entièrement notre gamme de produits en propre : créée en 2006 sous la marque Franck Sergent Paris, cette gamme reprend le nom Esthetic Center, et sera destinée aussi bien aux soins en instituts qu’à la vente finale aux clients.


Quels profils recherchez-vous ?

Pour devenir franchisé Esthetic Center, il faut avant tout être un commerçant, car nos instituts restent des commerces de proximité. Il faut également être un bon manager, savoir gérer une équipe, motiver ses employés, savoir leur fixer des objectifs et les former. Il faut également avoir des qualités de gestionnaire et être attentif à la rentabilité de son point de vente. Enfin, il faut être rigoureux : le concept Esthetic Center fonctionne parce que nous avons défini un savoir-faire avec des timings de prestations précis, qu’il faut savoir respecter.

Intégrer le réseau Esthetic Center

Investissement hors pas-de-porte : 100 000 euros
Apport personnel : 30 % de l’investissement
Redevance d’exploitation : 5 % du chiffre d’affaires
Redevance de publicité nationale : 1,5 % du chiffre d’affaires
Surface minimum : 80 m², soit 5 cabines en moyenne
Nombre d’employés moyen : 4
Zone de chalandise minimum : 50 000 habitants

Dernières actualités