Franchise immobilier : F. Gagnon (ERA) déplore la nomination de Sylvia Pinel

2014-04-29T13:48:00+02:00

29.04.2014, 


imprimer

François Gagnon, président de ERA Europe et ERA France, réagit à la nomination récente de Sylvia Pinel au poste de ministre du Logement et de l’Egalité des territoires :

« Madame Duflot aura été une ministre de tempérament au service d’un ministère fort. Un premier signe, qui avait échappé à beaucoup d’observateurs : dans l’organigramme gouvernemental, elle arrivait en 6ème position, juste derrière les portefeuilles régaliens, dans une équipe de près de 40 ministres. Il ne s’agit pas seulement d’étiquette, il s’agit de poids politique, par exemple au moment d’obtenir des arbitrages à Matignon, notamment budgétaires. La successeure de Madame Duflot est placée, elle, en 15e rang dans la hiérarchie de ce gouvernement resserré c’est-à-dire en avant dernière position. Le signal est mauvais.

Second signal : la nouvelle ministre est la plus inexpérimentée du gouvernement. Certes, elle est la benjamine, mais elle est surtout depuis une dizaine d’années seulement en politique, bien loin de sa prédécesseure, jeune aussi, pourtant très chevronnée, ayant en particulier dirigé un parti politique et mené d’âpres combats. On attendait une femme ou un homme rompu aux joutes politiques, capables de sauver dans les prochaines semaines son budget, capable d’en imposer aux nouveaux maires et présidents de communautés pour favoriser le dynamisme de la construction, capable de faire plier les ministères et les opérateurs pour qu’ils cèdent leur foncier, capable même de tenir en respect les lobbies. Le choix de Sylvia Pinel est pour le moins singulier.

Sa singularité aurait pu néanmoins être tempérée par la nomination d’un secrétaire d’Etat au logement solide : il n’en a rien été, et notre ministre cheminera seule sur les chemins escarpés de la mise en oeuvre des textes de sa prédécesseure - l’ALUR appelle 208 décrets - et de la relance du marché, historiquement asthénique.

Enfin, en dépit de sa faible expérience, Madame Pinel a déjà eu l’occasion de s’égarer en matière de stratégie immobilière : sa réforme des baux commerciaux, votée le 18 février dernier en première lecture à l’Assemblée Nationale, jugule les révisions de loyer par les propriétaires avec un irréalisme économique incroyable.

Bref, avant même que le gouvernement Valls n’agisse, il semble que, sur le papier, tous les moyens pour la réussite n’aient pas été réunis pour le logement et ce au plus mauvais moment. Gageons que la nécessité de l’action la plus forte et l’impératif de l’ajuster aux besoins du marché l’emporteront à la fin. »

Créé en 1972 aux Etats-Unis, ERA est l’un des plus importants réseaux de franchise d’agences immobilières dans le monde. Présent dans près de 50 pays, il emploie plus de 30 000 collaborateurs dans plus de 2 500 agences. En Europe, le réseau est présent dans 18 pays avec 1 100 agences, dont 370 en France. ERA Immobilier est certifié par le Bureau Veritas pour ses services et ses engagements envers ses franchisés. Le réseau est membre de la FFF (Fédération Française de la Franchise), et vient d’adhérer à la FNAIM (Fédération Nationale de l’Immobilier). François Gagnon est Président de ERA Europe et ERA France.

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

ERA ImmobilierEnsemble Réalisons votre Avenir

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Actualité de l'enseigne
Dernières actualités