Vidéo tête de réseau

S. Haemmerlé (Groupe Envido) : « Nous souhaitons ouvrir une vingtaine de centres cette année »

2014-03-13T08:10:00+02:00

13.03.2014, 


imprimer

Le groupe Envido, qui réunit les enseignes d’aquabiking Envido et AquaBike, continue son expansion, deux ans après sa création. Retour sur sa stratégie de croissance en vidéo avec Sophie Haemmerlé, directrice du développement.

Perspectives de développement

Créée en 2012, l’enseigne Envido fait partie, avec AquaBike, du groupe Envido. Spécialisé dans l’offre de séances d’aquabiking en cabines individuelles, le réseau surfe sur la vague du succès de l’aquabiking et continue son développement en France. « Cette année, nous souhaitons ouvrir une vingtaine de nouveaux centres », déclare Sophie Haemmerlé, directrice du développement de l’enseigne. Un objectif qui n’est pas seulement quantitatif, mais aussi qualitatif, puisque « nous voulons surtout imposer l’ADN de l’enseigne, en ouvrant des centres de bien-être de proximité », précise la responsable du développement.


Les profils recherchés

Pour atteindre son objectif de développement, le groupe d’aquabiking recrute activement des concessionnaires. Nul besoin d’être issu du monde du bien-être ou du sport pour rejoindre le réseau, « nous recherchons surtout des personnes qui ont une sensibilité pour l’activité, qui ont envie de bien accueillir la clientèle et savent communiquer à l’extérieur de leur centre », liste Sophie Haemmerlé. Côté ressources financières, « nous avons baissé le montant de notre ticket d’entrée pour le rendre plus accessible, indique-t-elle. Nous proposons pour cela la location de nos machines, ce qui permet de diminuer les investissements de départ. » Pour ouvrir un centre Envido, il faut un apport personnel compris entre 60 000 et 100 000 euros.

Propos recueillis lors du Salon des Entrepreneurs de Paris 2014 par Mustafa Curlu (Widoobiz)

Dernières actualités