Publi-vidéo

L. Caraux (El Rancho) : « La formation est essentielle dans le parcours du franchisé »

2011-04-15T09:25:00+02:00

15.04.2011, 


imprimer

Enseigne de restaurants tex-mex sous franchise et succursale, El Rancho forme ses franchisés pendant 3 mois et les accompagne dans un souci constant de pérennité de leur affaire. Interview de Laurent Caraux, PDG de l’enseigne.

Créé en 1992, El Rancho cultive l’esprit du métissage et la convivialité dans un décor coloré et dépaysant. Laurent Caraux, président directeur général de l’enseigne, explique que l’espace des restaurants est segmenté en différentes zones avec « des box ou des grandes tables pour partager des repas en famille, entre collègues, à tout instant de la journée. » De la même manière, l’offre a été pensée pour s’adapter aux besoins de chaque client : plats à partager, panière proposant l’intégralité du repas pour une maitrise complète du temps, etc.

El Rancho compte actuellement 27 restaurants en propre et en franchise. Pour Laurent Caraux, cette mixité « permet d’accompagner le candidat franchisé dans la phase de mise en orbite de son projet : choix de l’établissement (en bâtiment solo ou en centre commercial), de l’emplacement, de son financement, ainsi que pendant la phase de lancement, grâce à notre équipe commando. » L’enseigne met également à disposition de ses franchisés une équipe d’experts spécialisés sur tous les domaines qui touchent à l’exploitation du concept. Le réseau cherche à se développer de manière raisonnable et apporte une grande attention à la pérennité de chaque projet. « Nous recherchons de véritables leaders, capables d’encadrer une équipe. Nous n’allons pas forcément rechercher un restaurateur : ce qui nous intéresse c’est la capacité à conduire le projet car le savoir-faire métier sera transféré grâce à notre formation de 3 mois. Cette étape est essentielle car, une fois effectuée, elle permet au franchisé de se concentrer uniquement sur la relation commerciale. » De nombreuses grandes villes françaises restent encore à occuper, comme par exemple Rennes ou l’agglomération lyonnaise.

Dernières actualités