Lavage auto : ECOWASH MOBILE fait le bilan de sa présence à Franchise Expo 2011

2011-05-12T16:02:00+02:00

12.05.2011, 


imprimer

Ecowash Mobile, réseau mondial de lavage automobile sans eau, était présent sur Franchise Expo pour la troisième fois en mars dernier.

L’enseigne fait un constat : le lavage auto sans eau n’est plus l’argument « recruteur » sous prétexte que l’activité est nouvelle et écologique. La pérennité du modèle de gestion d’une entreprise Ecowash Mobile, sa rentabilité et le soutien du franchiseur validé par des franchisés sont devenus les critères dominants de sélection.

Les candidats sont différents en 2011
Après une première présence en 2008 et une suivante en 2009, Ecowash Mobile est revenu sur Franchise Expo après une absence en 2010. C’est peut-être cette pause qui met en évidence le contraste entre les candidats des années précédentes et ceux de 2011. Cette année, l’enseigne a reçu un peu moins de candidatures mais d’une qualité bien meilleure. Deux caractéristiques, chez les nouveaux prétendants à l’ouverture d’une unité mobile Ecowash Mobile, se sont révélées nettement : les visiteurs ont préparé leur visite sur le stand et un profil « investisseur » bien plus important que lors des précédentes éditions s’est intéressé à notre enseigne.

Un nouveau profil de candidat et une exigence forte
En 2011, sur Franchise Expo, les candidats à ce réseau de franchise ont été à :
- 60 % des hommes ou des femmes de 25 à 35 ans (85 % en 2008), en recherche d’un projet personnel de création après une première expérience personnelle,
- 20 % des candidats sont des personnes de plus de 40/45 ans en recherche d’emploi ou de changement de carrière (10 % en 2008),
- 20 % sont des investisseurs (5 % en 2008) type commerçants ayant vendu leur commerce ou cadre d’entreprise.
Les candidates sont aussi plus nombreuses. Il faut noter que l’unité Ecowash Mobile qui a les meilleurs résultats en Australie est exploitée par une jeune femme, tout comme en France.

Ce changement de profil révèle une maturité du marché du service proposé par l’enseigne et une maturité des candidats qui sont maintenant très attentifs aux contenus du droit d’entrée, aux éléments concrets qui crédibilisent les promesses par des faits vécus par des franchisés, aux outils d’aide à l’exploitation qui conditionnent le succès.

Franchise Expo 2011 a permis de conforter les choix stratégiques de l’enseigne en France et de rassurer les candidats en leur présentant en exclusivité la panoplie d’outils : l’Ipad2 et son application de gestion de flotte et clientèle, ainsi que l’ecotempo, un lecteur de code barre qui permet de gérer la productivité et donc les marges.

« Ce salon nous permet d’envisager sereinement un élargissement de notre réseau sur un peu plus de dix grandes agglomérations », a déclaré Olivier Couly, directeur général France.

Dernières actualités