Vidéo

J. Taufflieb (Easy Cash) : « Un nouveau concept adapté au centre-ville »

2012-02-16T08:09:00+02:00

16.02.2012, 


imprimer

Depuis 10 ans, Easy Cash développe son concept d’achat-vente de produits d’occasion en périphérie des grandes villes. Jérôme Taufflieb, le président de l’enseigne Easy Cash, présente sur le Salon des Entrepreneurs de Paris un nouveau concept adapté au centre-ville. Son objectif pour 2012 : 5 à 10 ouvertures au nouveau format et une douzaine d’ouvertures en périphérie.

Créée en 2001, l’enseigne Easy Cash compte aujourd’hui 73 magasins d’achat-vente de produits d’occasion. En 2011, le réseau a augmenté son chiffre d’affaires de 37 % pour atteindre 84 millions d’euros. « En moyenne, un magasin Easy Cash dégage un chiffre d’affaires d’1,4 million d’euros », précise Jérôme Taufflieb, le président de l’enseigne. Développé jusqu’ici en périphérie des grandes métropoles françaises, Easy Cash a testé en 2011 un nouveau concept adapté aux centres-villes. Les objectifs de Jérôme Taufflieb en 2012 sont donc doubles : « Nous prévoyons 12 ouvertures de magasins en périphérie et nous démarrons le développement en franchise du concept de centre-ville, avec un objectif de 5 à 10 ouvertures. Nous recherchons des candidats au parcours professionnel solide, avec une très bonne expérience du management et un excellent sens du contact. » L’apport minimum nécessaire varie entre 80 000 et 90 000 euros pour une unité en centre-ville et entre 110 000 et 150 000 euros pour un magasin en périphérie.

Dernières actualités