Groupement distribution : E.LECLERC conforte sa place de numéro 1 sur le marché alimentaire

2011-02-07T09:07:00+02:00

07.02.2011, 


imprimer

E.Leclerc, réseau coopératif de super et hypermarchés, confirme ses performances en 2010, avec une hausse de 0,5 point de part de marché, portant cette dernière à plus de 17,1 % selon le panel Référenseigne et confortant ainsi sa place du numéro 1 sur le marché alimentaire. Système U signe la 2ème meilleure performance en 2010.


Constance à deux niveaux

Cette performance, qui égale celles de 2009 et 2008, s’explique, selon Michel-Edouard Leclerc, par la constance du groupe à deux niveaux. Premièrement : la constance dans la politique de prix bas de l’enseigne, avec moins de promotions, une baisse générale des prix des produits et plus particulièrement de ceux de fonds de rayon, permettant d’être, pour certains produits, 10 points moins chers que les concurrents. Deuxièmement, la stabilité dans l’actionnariat du groupe, permettant à E.Leclerc de se consacrer entièrement à la politique commerciale, à la différence de certains de ses challengers.


Ambitions de diversification

Concernant le non alimentaire, E.Leclerc annonce de nouveaux développements, notamment dans le sport, la pharmacie et les centres culturels Espaces E.Leclerc qui franchiront très prochainement le cap des 200 points de vente, se plaçant comme le 2ème acteur derrière la Fnac. Les objectifs de l’enseigne sont désormais de dépasser le milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2011 (860 millions d’euros aujourd’hui) et de se lancer dans le multicanal à partir de septembre 2011. Un site marchand sera en ligne en 2012.


Information fournie par la FCA.
 

Dernières actualités