Vidéo

L. Boyaval (Doc’Biker) : « Une personne qui apprécie le produit est plus motivée pour le vendre »

2012-04-11T10:27:00+02:00

11.04.2012, 


imprimer

Réseau spécialiste de la réparation de motos et scooters, Doc’Biker se fixe pour objectif de s’implanter en province. Lionel Boyaval, co-fondateur de l’enseigne, décrit les qualités indispensables au franchisé pour rejoindre le réseau à l’occasion du Salon des Entrepreneurs de Paris.

Née en 1997 de la passion pour les deux roues de ses trois fondateurs, Doc’Biker offre un service rapide et sans rendez-vous d’entretien et de réparation de motos et scooters. Principalement basée dans la région parisienne, avec 7 centres, le réseau souhaite s’implanter au niveau national. « Le choix d’implantation se porte sur les grosses agglomérations puisque l’enseigne s’adresse à des gens qui vont au travail tous les jours », explique Lionel Boyaval, l’un des trois fondateurs du concept. Un profil de commercial et de gestionnaire est privilégié, pour une tranche d’âge de 30 à 50 ans. Mais le facteur le plus important est l’enthousiasme envers l’activité, « car une personne qui apprécie le produit est d’autant plus motivée pour le vendre, assumer le concept et s’impliquer », précise Lionel Boyaval. Avec un apport d’un tiers pour le franchisé, le montant moyen de l’investissement initial total est de 150 000 euros, dont 15 000 euros alloués aux droits d’entrée.

Dernières actualités