Nutrition : une franchisée raconte son expérience DIETPLUS

2014-06-18T14:06:00+02:00

18.06.2014, 


imprimer

Après des expériences dans l’industrie agroalimentaire puis dans le conseil aux entreprises, Carole Viatte est devenue franchisée du réseau Dietplus, enseigne spécialisée dans le rééquilibrage alimentaire et la diététique, en fin d’année dernière, à Essey-lès-Nancy (54). Elle raconte au franchiseur ses premiers pas dans l’univers du rééquilibrage alimentaire.

« Quel bilan dressez-vous des six premiers mois de votre centre Dietplus ?
Le lancement s’était très bien passé. Alors que l’ouverture avait eu lieu en période de Noël, le 20 décembre, nous avions tout de suite eu de la clientèle, grâce aux flyers, aux affiches et aux publicités dans la presse locale. Maintenant, c’est le bouche-à-oreille qui est le meilleur vecteur de communication, car les pertes de poids sont visibles chez nos premiers patients. Actuellement, nous tournons à 90 patients par semaine.

Ce bilan correspond-il à vos attentes initiales ?
C’est un bilan conforme au business plan. L’objectif de clientèle a été atteint et la rentabilité a été effective dès le 4ème mois. Mais il faut toujours penser à aller de l’avant, à chercher des idées nouvelles, à trouver de nouveaux partenariats. Pour cela, je peux m’appuyer sur le réseau des autres franchisés Dietplus : nous communiquons via un site collaboratif, cela nous permet d’échanger et de voir ce qui marche chez l’un ou chez l’autre.

Parlez-nous de votre centre...
Il est idéalement placé, à 10 minutes de Nancy (54). Nous sommes proches d’une grande ville, sans pour autant que les gens soient obligés de perdre du temps à se garer, ou contraints de payer une place de parking. Nous sommes deux à y travailler : dès le départ, j’ai recruté une collaboratrice formée comme moi à la méthode Dietplus. Elle s’occupe davantage du suivi de patient, tandis que je me consacre surtout au développement commercial. Par ailleurs, la relation franchisé/franchiseur est très bonne, avec beaucoup d’écoute de la part du franchiseur.

Comment définiriez-vous la relation avec vos clients ?
C’est beaucoup d’accompagnement psychologique. Il faut avoir de l’empathie, et apporter des réponses personnalisées à chaque cas. Nous nous appuyons sur le protocole Dietplus de rééquilibrage alimentaire, à nous de l’adapter à nos patients sans pour autant réinventer le modèle. Pour ma part, je suis en recherche permanente d’informations sur la nutrition, afin d’apporter aux clients le petit plus qui fera qu’ils auront envie de revenir nous voir. Enfin, je dirais que les gens sont sensibles aux faits que nous soyons une structure française et que notre activité vise à s’occuper de leur santé.

Quels sont vos objectifs en termes de développement ?
Continuer à asseoir notre notoriété et imposer Dietplus comme un référent du marché de la minceur sur Nancy (54). Une fois cela acquis, je pourrai envisager l’ouverture d’un deuxième centre.

En conclusion, que diriez-vous à une personne intéressée pour devenir franchisée Dietplus ?
Je dirais que le marché de la minceur est un marché porteur, qui va continuer à se développer. C’est aussi un marché qui a du sens, car on aide les gens à mieux s’alimenter. C’est un métier où il faut faire preuve d’empathie, car ce que les gens viennent chercher, c’est aussi une écoute. Et, bien entendu, il faut aussi être un peu commerçant !»


La franchise Dietplus a été créée en 2010. Les centres de la marque sont tous divisés en deux espaces, un cabinet de consultation géré par une diététicienne diplômée d’Etat et une boutique où sont vendus les aliments équilibrés prescrits pour se maintenir en forme. Aujourd’hui, le réseau compte une quarantaine de centres.

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

DietplusLe spécialiste du rééquilibrage alimentaire

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Actualité de l'enseigne
Dernières actualités