Publi-interview franchisée

M. Decarvalho (dietplus) : « Mon but était de pouvoir aider les gens tout en étant à mon compte »

2013-01-21T08:11:00+02:00

21.01.2013, 


imprimer

A 35 ans, Marie Decarvalho, franchisée dietplus, a pu monter le projet qu’elle souhaitait dans un domaine qui lui tenait à cœur, celui de la nutrition. Après l’ouverture de son premier centre à Rive-de-Gier (42) en mars 2012, elle envisage déjà d’en ouvrir un second prochainement.

Marie decarvalho
Crédits photo : DR
Marie Decarvalho, franchisée dietplus.

CONSTRUCTION DU PROJET

Ce qui vous a motivé à devenir créateur d’entreprise ?

L’idée de créer mon entreprise courait dans ma tête depuis deux ans. Après avoir été éducatrice pour jeunes enfants ou m’être occupée de logistique agroalimentaire, en tant que salariée, il était temps pour moi de passer à autre chose. J’ai pris quelques mois pour mûrir mon projet et le réfléchir correctement, en sachant que mon but était de pouvoir aider les gens tout en étant à mon compte. J’ai donc pris ce risque et les responsabilités qui vont avec, ce qui me donne aussi la chance de me sentir plus libre dans mon travail.


Pourquoi avoir créé en franchise ?

Intégrer une franchise me permettait d’être guidée dès le début, d’être aidée au quotidien et de bénéficier d’un suivi. La franchise représentait aussi pour moi une façon de travailler dans le secteur que je souhaitais, celui du rééquilibrage alimentaire. Avant de me décider, je me suis renseignée un peu à droite à gauche, auprès d’amis franchisés travaillant notamment dans la restauration et j’ai parcouru différents salons de la franchise afin d’en apprendre davantage sur le fonctionnement d’une franchise et sur les différentes enseignes.

CHOIX DE L’ENSEIGNE

Ce qui vous a séduit chez la tête de réseau ?

Avant de choisir dietplus, je suis entrée en contact avec d’autres enseignes. Chez dietplus, j’ai trouvé un côté humain que d’autres n’avaient pas. Avec dietplus, j’entrais dans une véritable aventure humaine, où je pouvais partager mon savoir-faire, mon expérience et aider les gens. Moi-même ancienne obèse, il était important à mes yeux de mettre du sens dans ma démarche, de réellement venir en aide aux autres. En choisissant cette enseigne, j’ai senti que je pourrais aller jusqu’au bout de mon projet, tel que je le voyais.


Comment avez-vous convaincu la tête de réseau ?

Nous nous sommes rencontrés en tout trois ou quatre fois. Lors des rencontres avec les responsables du recrutement des franchisés, j’ai expliqué ma vie, les étapes par lesquelles j’étais passée, tant au niveau professionnel qu’au niveau de ma propre perte de poids et de mon rééquilibrage alimentaire. Je leur ai ainsi montré que je connaissais bien le domaine d’activité. Ils ont vu l’envie et la motivation qui m’animaient et je pense que cela les a interpellés.

QUOTIDIEN DE L’ADHERENT

En quoi le savoir-faire de l’enseigne vous aide-t-il au quotidien ?

Je ne me sens pas seule. Toutes les semaines, je fais un point avec les personnes chargées du suivi côté franchise. Des vidéoconférences tous les quinze jours permettent également d’échanger sur divers sujets. Au moindre problème, je sais que je peux les appeler et qu’une personne sera toujours présente pour me répondre et me venir en aide si besoin. Toutefois, en tant que franchisée, il est aussi important de mettre de soi-même dans l’entreprise, de s’investir, sans forcément toujours compter sur le réseau.


Bénéfices et contraintes de votre nouvelle vie ?

Je suis satisfaite de ma première année en tant que franchisée dietplus. Je retrouve cette chaleur humaine que je voulais établir dans mon activité. Devenir mon propre patron est un grand changement, mais j’aime ce que je fais et quand je me lève le matin, je ne me dis pas que je vais au travail. Les jours ne se ressemblent pas. Bien sûr, en tant que commerce, il faut pouvoir suivre des horaires parfois contraignants, rester ouvert toute la journée, y compris le samedi. Mais je me suis habituée à ce changement. Au bout d’un an, j’envisage déjà d’ouvrir un nouveau centre avec l’aide de mon mari, Victor Decarvalho, qui lui est devenu entre temps développeur du quart sud-est dietplus.

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

DietplusLe spécialiste du rééquilibrage alimentaire

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Actualité de l'enseigne
Dernières actualités