Publi-interview franchiseur

C. Besnard (Dia) : « Le hard discount a encore de beaux jours devant lui »

2012-10-17T08:45:00+02:00

17.10.2012, 


imprimer

Avec près de 900 magasins en France, l’enseigne de hard-discount Dia continue son développement en franchise. Les précisions de Christophe Besnard, directeur de la franchise.

Christophe Besnard
Crédits photo : Droits Réservés
Christophe Besnard, directeur de la franchise Dia

En quoi votre concept est-il adapté au contexte économique actuel ?

Dia est un spécialiste du hard-discount alimentaire : nous proposons au consommateur le meilleur rapport qualité-prix possible. Avec près de 3 000 références de produits de la marque Dia et de marques nationales dans l’ensemble de nos magasins, l’offre Dia est large et une partie importante de l’assortiment est tournée vers les produits frais. Le contexte économique actuel est difficile,  les ménages français doivent prioriser leurs dépenses. L’offre Dia est une réponse directe à la crise : elle permet de faire gagner du temps et de l’argent à nos clients, en leur garantissant qualité et fraîcheur.


Quelles sont les clés pour réussir dans votre secteur en tant que chef d’entreprise franchisé ?

Les chefs d’entreprise franchisés Dia sont avant tout des hommes de terrain, au service de leurs clients. Au-delà d’être bons commerçants, ils doivent également être d’excellents gestionnaires et managers : chaque chef d’entreprise gère entre 5 et 10 employés, selon la taille de son magasin. Les nouveaux franchisés bénéficient d’une formation initiale de 5 à 6 semaines pour les accompagner pendant la phase d’ouverture de leur point de vente. Ils passent 3 semaines en centre de formation, afin d’être formés au fonctionnement en magasin, à la gestion opérationnelle et financière, au droit social et aux outils informatiques du réseau. Ensuite, ils sont intégrés durant 2 à 3 semaines au sein d’un magasin franchisé en activité.
Les entrepreneurs qui rejoignent le réseau Dia ont la possibilité d’accéder à la franchise location-gérance1 ou la franchise investisseur. En effet, depuis 2008, nous développons un nouveau système de location-gérance qui permet aux entrepreneurs disposant d’un apport moindre de se lancer dans l’aventure Dia. A ce jour, nous comptons environ 200 locataires-gérants au sein du réseau, qui ont la possibilité de devenir propriétaires de leur point de vente au terme de 3 à 5 ans d’activité. Nous leur demandons une expérience significative dans l’alimentaire, quand les franchisés doivent justifier d’une expérience dans la distribution au sens large.

Deux contrats : la franchise investisseur et la franchise location-gérance
  • La franchise investisseur

Durée du contrat : 9 ans
Apport personnel demandé : entre 100 000 et 150 000 euros
Expérience professionnelle demandée : une expérience significative dans la distribution

  • La franchise location-gérance

Durée du contrat : 1 an renouvelable deux fois 2 ans
Apport personnel demandé : 25 000 euros
Expérience professionnelle demandée : une expérience de 3 ans minimum dans la distribution alimentaire

__________
1Pour en savoir davantage sur la location-gérance, consulter l'article Location-gérance : la franchise accessible à moindre coût

Comment voyez-vous l’évolution de votre secteur dans les prochaines années ?

Les Français ont de moins en moins de temps à consacrer à leurs courses, et veulent pouvoir faire leurs achats en bas de chez eux, à des coûts réduits et en un temps limité. Cette tendance actuelle ne peut qu’évoluer dans les années à venir. De ce fait, le hard discount a encore de beaux jours devant lui. Nous souhaitons continuer à répondre aux attentes de nos clients, en proposant encore et toujours des produits moins chers, à qualité égale. Bel exemple pour satisfaire nos clients en termes de prix bas, nous avons mis en place la Carte Club Dia depuis 2010. Cette carte de fidélité, gratuite, est une première dans le hard discount et permet à nos clients de bénéficier de réductions. Cette innovation montre avec acuité notre volonté d’adaptation aux attentes de notre clientèle.


Bilan de l’année écoulée pour votre enseigne et perspectives de développement ?

Dia est le troisième franchiseur européen dans l’alimentaire : il existe actuellement 887 magasins Dia en France, dont environ 250 franchises. Cette année, nous avons ouvert une cinquantaine de points de vente en franchise, et notre objectif est d’ouvrir 70 unités en 2013. Nous souhaitons atteindre, à terme, les 1 000 points de vente en France, aussi bien intégrés que franchisés. Au niveau mondial, l’objectif du groupe est d’atteindre 40 % de points de vente franchisés d’ici 2014.  Pour ce faire, nous recherchons des entrepreneurs dans toute la France.
Concernant les nouveautés du groupe, nous avons ouvert cette année un nouveau centre de formation dans le Rhône-Alpes, en addition à notre centre parisien. Nous avons également mené un grand projet d’enquête de satisfaction à destination de nos franchisés, qui nous permet de mieux appréhender leurs attentes : notre but est d’inscrire nos relations avec nos partenaires dans la durée.

Dernières actualités