Publi-interview franchiseur

P. Jean (Del Arte) : « Nous privilégions un accompagnement de proximité pour chaque franchisé »

2014-10-24T08:01:00+02:00

24.10.2014, 


imprimer

Avec plus de 140 restaurants implantés en France, l’enseigne de restauration italienne du groupe Le Duff, Del Arte, poursuit son rythme moyen de développement avec quinze à vingt nouveaux établissements chaque année. Pour y parvenir, le réseau recherche activement des candidats à la franchise. Rencontre avec Philippe Jean, directeur général adjoint.

Philippe Jean, directeur général adjoint Del Arte
Crédits photo : Droits réservés
Philippe Jean, directeur général adjoint Del Arte.

Comment sélectionnez-vous les candidats ?

Chez Del Arte, nous avons deux manières de procéder : soit nous postons des annonces et participons à des plans de recrutement en externe, soit nous recevons des candidatures spontanées. Dans les deux cas, nous rappelons toutes les personnes ayant postulé et procédons à un "pré-filtre", notamment en les questionnant sur leur projet et leur parcours. Une fois cette étape franchie, nos équipes créent un dossier de candidature pour chaque postulant et nous initions les rencontres physiques. Une personne en charge du développement part à la rencontre des candidats à la franchise, directement dans leur région ou à l’occasion d’inauguration de restaurants Del Arte. Les postulants peuvent également choisir de se rendre à notre siège, à Rennes (35).

Très vite, nous leur proposons de partir trois jours en immersion chez l’un de nos franchisés afin qu’ils puissent se rendre compte de leur futur quotidien s’ils intègrent le réseau. Cette étape, en plus d’informer au mieux les candidats, nous permet de jauger leur motivation. Les porteurs de projet qui poursuivent le processus rencontrent ensuite le directeur des ressources humaines de l’enseigne et passent quelques tests sur Internet. Ces derniers nous permettent de dessiner, en fonction de leur profil, l’équipe opérationnelle à mettre en place autour des futurs franchisés.

Enfin, je rencontre personnellement chaque candidat afin que nous échangions ensemble avant de passer à la validation. En général, une fois passées toutes ces étapes, il n’y a pas d’obstacle à la signature du contrat de franchise. Pour Del Arte, l’important est de recruter des personnes commerçantes, pas forcément issues des métiers de la restauration mais qui sont prêtes à adopter la stature de l’aubergiste qui accueille les gens et est heureux de les recevoir. Elles doivent aussi aimer manager des équipes.


Quelle aide apportez-vous à l’installation des franchisés ?

Au cours de la phase de "pré-installation", l’enseigne accompagne les franchisés dans de nombreux domaines. D’abord, nous leur communiquons tout un ensemble d’informations à caractère économique quant au site sur lequel nous leur proposons d’implanter leur restaurant, ainsi que des éléments d’architecture et de coûts sur le bâtiment. En effet, dans 90 % des cas, c’est Del Arte qui propose un emplacement au futur franchisé, car nous disposons d’équipes internes dédiées à cette recherche. Il faut savoir qu’un tel travail prend en moyenne deux ans dans le secteur de la restauration. De son côté, le franchisé travaille également : il doit s’adjoindre les conseils d’un expert-comptable pour tout ce qui concerne les éléments financiers et prévisionnels de son projet, ainsi que d’un avocat s’il le souhaite. En ce qui concerne l’obtention de ressources de financements, nous pouvons, toujours à la discrétion du franchisé, l’introduire auprès de nos partenaires bancaires qui font confiance à la marque Del Arte et au groupe Le Duff.

Arrive ensuite la phase organisationnelle : nous formons le franchisé et son équipe pendant au moins huit semaines dans des établissements succursalistes ou franchisés. Le but étant de ne pas laisser le franchisé seul s’il n’est pas encore prêt. Aussi, un conseiller franchise dédié prend en charge l’accompagnement du nouveau franchisé pendant les six mois qui précèdent l’ouverture. Ce soutien monte en intensité jusqu’à l’inauguration et se poursuit jusqu’à 13 jours après - mais pas au-delà car nous ne souhaitons pas faire ingérence dans l’affaire du franchisé - et nous assurons ensuite un suivi régulier afin de l’aider si besoin.

Comment accompagnez-vous les franchisés en difficultés ?

Plus nous les accompagnons au quotidien de façon rapprochée, plus nous aurons une vision fine de leur situation et pourrons ainsi prévenir les situations compliquées. Parallèlement au suivi du conseiller franchise, le réseau Del Arte envoie quatre vagues de clients mystères dans chaque restaurant chaque année et procède à une enquête satisfaction in situ auprès des clients. Au quotidien, l’enseigne dispose d’une remontée des informations de caisse qui permet de suivre les principaux indicateurs au jour le jour. Enfin, après la clôture de l’exercice, le franchisé nous envoie une information globale sur la situation de son établissement. Si des situations inquiétantes se présentent, nous sommes capables de réagir rapidement et d’enclencher une série d’actions : marketing, communication, offres promotionnelles, etc. Le réseau vient aussi en renfort pour soutenir le franchisé. Nous pouvons par exemple le conseiller pour lui permettre d’atteindre des performances opérationnelles plus élevées. Il demeure de son côté totalement libre de renégocier les conditions de son prêt ou son bail commercial si nécessaire.


Quel bilan faites-vous de l’année écoulée et quelles sont vos perspectives de développement ?

Le réseau Del Arte s’est fixé un objectif stable d’une quinzaine d’ouvertures par an, ce que nous tenons parfaitement. Ainsi, l’enseigne devrait terminer l’année avec un parc de 148 restaurants en France, grâce aux ouvertures prochaines de Chartres (28), Rouen (76), Toulouse (31) et Melun (77). Del Arte ne souhaite pas accélérer ce rythme de développement car nous privilégions un accompagnement de proximité. En 2015, nos objectifs restent les mêmes : nous pensons ouvrir 15 à 20 nouveaux restaurants, et recherchons notamment des candidats pour les villes de Rouen où nous voulons renforcer la présence de la marque, Dijon (26), Pau (64), Antibes (06) et Cherbourg (50).

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

Del ArteMangez l'Italie!

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Actualité de l'enseigne
Dernières actualités