Publi-interview franchiseur

A. Barreau (Del Arte) : « Nous souhaitons ouvrir une vingtaine de restaurants par an »

2010-10-07T10:14:00+02:00

07.10.2010, 


imprimer

Avec le recrutement de directeurs régionaux et l’ouverture d’un nouveau restaurant école, Del Arte accélère son maillage du territoire français tout en affinant le positionnement de la marque. Interview du directeur général, Antoine Barreau.

Antoine Barreau, Del Arte
Crédits photo : Droits Réservés
Antoine Barreau, directeur général de Del Arte.

En quoi votre concept est-il particulièrement bien adapté au contexte économique actuel ?

Pizzas, pâtes, salades et plats traditionnels italiens… Les produits proposés par Del Arte rencontrent un réel engouement de la part des Français. Cette tendance s’est renforcée grâce à la démarche d’information nutritionnelle et diététique que nous avons entreprise auprès des clients. Avec un ticket moyen à moins de 15 euros, Del Arte est positionné sur un segment économique accessible. En cette période de crise, alors que la restauration assise souffre d’une baisse de fréquentation, Del Arte connaît à fin août une hausse de 3,7 % de sa clientèle. Ce succès s’explique par le travail de fond mené depuis plusieurs années par le groupe Le Duff sur le positionnement de la marque mais aussi par l’action quotidienne de nos franchisés. Leur implication dans le point de vente, auprès des clients et leur insertion dans le paysage économique local font la force de notre réseau.


Quelles sont les clés pour réussir dans votre secteur en tant que chef d’entreprise franchisé ?

Le franchisé doit avoir du leadership, savoir créer et manager une équipe mais aussi tisser un vrai lien avec le client. Il doit être capable de le reconnaître, de repérer ses habitudes et pour cela, il doit s’impliquer au quotidien dans son restaurant. Chez Del Arte, nous recherchons avant tout des personnes orientées vers l’autre et capables de développer un commerce. Le reste est apporté par le réseau : le savoir-faire du franchiseur ainsi qu’un soutien continu apporté au chef d’entreprise et à son équipe. Enfin, si le franchisé doit s’impliquer à fond au niveau opérationnel, il doit également s’efforcer de devenir un acteur économique local et s’intégrer dans le tissu associatif. Cela lui permettra de faire valoir sa qualité d’entrepreneur et de promouvoir son entreprise.

Comment voyez-vous l’évolution de votre secteur dans les prochaines années ?

La restauration devient de plus en plus complexe. Les consommateurs sont de plus en plus exigeants : ils veulent des marques cohérentes avec une offre commerciale facilement lisible. Parallèlement, les nouvelles normes en matière de traçabilité, d’hygiène, d’étiquetage des produits ont changé les problématiques d’exploitation et rendent le métier plus difficile à exercer pour un indépendant. Beaucoup d’entre eux choisissent de rejoindre un réseau pour bénéficier d’un soutien marketing et opérationnel.


Bilan de l’année écoulée pour votre enseigne et perspectives de développement ?

Cette année, le chiffre d’affaires de Del Arte a progressé d’environ 18 %. Fin 2010, il devrait atteindre 130 millions d’euros. D’ici là, nous avons prévu d’ouvrir encore 4 restaurants, ce qui portera à 90 le nombre de points de vente du réseau, dont 5 en succursale qui servent de restaurants écoles pour les futurs franchisés.
Pour l’année 2011, nous gardons notre rythme de 20 ouvertures par an. Nous nous développons sur l’ensemble du territoire français, avec un axe prioritaire sur la moitié Sud. Pour accompagner cet objectif de croissance, nous avons recruté deux directeurs régionaux : un à Lyon depuis un an, et un autre à Toulouse, où nous avons ouvert un restaurant en succursale cet été.


A lire également :

L'interview de Nicolas Samson (DEL ARTE) : « En ouvrant plusieurs restaurants, nos franchisés gèrent de véritables PME »

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

Del ArteMangez l'Italie!

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Actualité de l'enseigne
Dernières actualités