Groupes de réflexion : la SALM très active au sein du 1er Pôle Aménagement de la Maison

2010-07-29T14:19:00+02:00

29.07.2010, 


imprimer

La SALM (Société Alsacienne de Meubles) s’est associée avec 7 autres entreprises alsaciennes du secteur du bâtiment et de l’équipement de l’habitat pour créer le 1er Pôle Aménagement de la Maison. Leur collaboration a pour objectif de favoriser les échanges et le partage des compétences de chacun dans son domaine pour répondre de manière optimale à certaines problématiques. Avec 150 entreprises auxquelles l'adhésion au nouveau pôle est ouverte, la région Alsace regorge d’entreprises et de savoir-faire en matière d’aménagement de l’habitat.

À ce jour, 3 grandes familles de spécialités y sont représentées :
- les produits d'agrément telles que les cuisines, les cheminées, les vérandas ou encore les piscines,
- les produits de confort intégrés dans le bâtiment comme les portes, fenêtres, volets et escaliers,
- les produits de décoration et d'ameublement.

En tant que spécialiste de l’aménagement sur-mesure de l’habitat avec ses deux marques Schmidt et Cuisinella, la SALM est très active au sein du Pôle Aménagement de la Maison. Deux des groupes de réflexion auxquels elle participe concernent l’élaboration du cahier des charges de la future matériauthèque et le développement d’équipements adaptés aux seniors.

Elaboration du cahier des charges de la matériauthèque
Le 16 juin dernier, Wolfgang Thorwart, directeur développement de la SALM, a participé à la réunion organisée autour de l’élaboration du cahier des charges de la future matériauthèque.
Ce projet a pour objectif premier de faire connaître la diversité et la pertinence des matériaux disponibles. Il devrait également permettre aux utilisateurs d’être mis plus facilement en relation avec les experts, industriels et universitaires, et devrait enfin favoriser l’émergence d’idées et de projets innovants.

Le cahier des charges de la matériauthèque a ainsi permis d’établir ses objectifs, ses services proposés, ses utilisateurs et enfin son mode de fonctionnement. La prochaine étape consiste à visiter et s’inspirer de celles existantes, basées à Paris.

À l’étude : un nouveau concept de cuisine évolutive au design universel, adapté aux seniors
Dans le cadre du Pôle Aménagement de la Maison, une réunion de réflexion était également organisée le 30 juin dernier, sur le thème des « Seniors ». Jean-Michel Durand, chef de marché pour Schmidt, a participé au groupe de travail chargé de réfléchir au développement d’équipements adaptés aux seniors.
Le docteur Françoise Haeffele spécialisé en gériatrie et dans l’assistance aux personnes âgées, était venu pour l’occasion, exposer les besoins des seniors qui désirent rester le plus longtemps possible à domicile.
Si dans certain cas, il faut imaginer des équipements spécifiquement adaptés aux personnes âgées, dans d’autres cas de figure, il s’agit plus d’étudier des équipements/espaces évolutifs pour permettre aux personnes de vieillir à domicile en toute sérénité.
Pour Schmidt, en charge de l’espace cuisine, le challenge repose sur l’étude d’une cuisine évolutive au design universel, dont l’ergonomie est de mise.

Dernières actualités