Franchise cuisine : AVIVA élargit ses méthodes de recrutement

2014-06-02T09:19:00+02:00

02.06.2014, 


imprimer

L’arrivée de Frédéric Fourgous à la tête du développement de la franchise cuisiniste chez Aviva a été l’occasion pour l’enseigne d’investir de nouveaux circuits de recrutements de franchisés. Homme de réseau, rompu au développement des enseignes, Frédéric Fourgous apporte à Aviva son expertise et sa connaissance des réseaux d’entrepreneurs.

En poursuivant les actions déjà mises en place pour le recrutement des franchisés Aviva, l’enseigne fait aujourd’hui le pari de miser sur des circuits existants, véritables viviers de candidats potentiels à la franchise. L’idée est de se rapprocher du monde de l’emploi et du reclassement. « Il existe de nombreux réseaux pour les actifs en recherche, les cédants et les repreneurs, les cadres en reconversion etc. Il faut capitaliser et s’appuyer sur les circuits existants qui peuvent nous proposer des profils qui correspondent tout à fait au positionnement et à l’ambition d’Aviva », explique Frédéric Fourgous.
Se rapprocher des cabinets de reclassement est également un nouvel axe déployé par l’enseigne. Ces cabinets permettent en effet d’approcher des cadres compétents et bénéficiant d’un apport financier.
Ces nouvelles méthodes de recrutement, particulièrement ciblées, permettent à Aviva d’approcher des profils plus qualitatifs et plus sensibles au nouveau positionnement de l’enseigne.
Ainsi, avec un objectif de développement fixé à 65 points de vente en France à fin 2016, l’enseigne Aviva compte aujourd’hui s’appuyer sur des profils de franchisés multi-points de vente. A l’heure actuelle, le réseau de 48 magasins en France est constitué pour les 2/3 de patrons indépendants, une proportion que Cuisines Aviva compte accroître dans les années à venir.

Frédéric Fourgous revient sur cette nouvelle stratégie : « Afin de construire un réseau solide, nous avons commencé par nous intéresser aux profils de commerçants. Cela convenait très bien pour l’ouverture d’un seul point de vente, géré à la manière d’un commerce de proximité. Aujourd’hui, nous allons chercher des profils susceptibles d’ouvrir plusieurs points de vente, comme par exemple des profils de manager, qui sont particulièrement adaptés puisqu’ils raisonnent davantage en termes de vision, de stratégie et de gestion à plus long terme. »
Les profils venant de l’industrie, de la grande distribution, du service…mais également ceux ayant des parcours de cadres dirigeants, sont des candidats que l’enseigne entend approcher de manière très qualifiée.
Lors de Franchise Expo Paris, Aviva a pu noter un attrait particulier de ces profils pour le nouveau concept .
Afin de porter leurs fruits rapidement et dans la durée, ces nouvelles approches doivent s’ajouter à un accompagnement repensé de l’enseigne, qui travaille d’ores et déjà à développer davantage d’actions autour de l’entrepreneuriat : parrainage, coaching etc.
Dans un contexte bancaire de rigueur, les entrepreneurs qui souhaitent rejoindre le réseau Aviva se trouvent régulièrement confrontés à des conditions de crédits strictes. Grâce à un véritable travail d’analyse financière sur l’ensemble des bilans de magasins, Aviva développe progressivement de nouveaux outils qui permettent de fournir des business modèles et des indices de performance fiables et réalistes. L’enseigne n’hésite pas à accompagner le candidat auprès des banques et investisseurs pour démontrer le potentiel et la fiabilité du réseau face aux systèmes d’analyse des risques.
Cet accompagnement, à terme, va permettre aux nouveaux profils approchés de s’investir plus facilement et de manière plus sécurisée dans l’univers de la franchise, source non-négligeable d’emplois en France et pourtant peu favorisée par les investisseurs.


Créée en 2000, la société Aviva comprend aujourd’hui 63 points de vente et plus de 290 collaborateurs.

Dernières actualités