Cuisine : SALM (SCHMIDT et CUISINELLA) accompagne durablement ses concessionnaires

2011-03-21T16:58:00+02:00

21.03.2011, 


imprimer

En rejoignant la SALM (Société Alsacienne de Meubles), qui a choisi de structurer ses réseaux Schmidt et Cuisinella en concessions, les entrepreneurs ont la garantie d’être accompagnés à chaque étape du lancement de leur magasin. En tant que 1er fabricant de cuisines en France et 5ème fabricant européen, le groupe garantit à ses nouvelles recrues la performance financière et commerciale. En 2010, l’ensemble des réseaux de distribution a enregistré un chiffre d’affaires de plus d’1 milliard d’euros en progression de 14 % par rapport à 2009 (17 % pour Cuisinella et 13 % pour Schmidt).

Schmidt et Cuisinella n’imposent ni droits d’entrée ni royalties à leurs futurs concessionnaires. Dans les deux réseaux, la gestion des points de vente s’opère de manière efficace et très rentable : zéro stock, 43 % de marge brute en moyenne et une trésorerie structurellement positive, un retour sur investissement en 3 ans seulement.

Un groupe aux politiques industrielles et commerciales clairement identifiées
Au fil des années, le groupe SALM a su imposer ses deux marques emblématiques sur le marché des cuisines : Schmidt sur le segment haut de gamme accessible et Cuisinella sur celui du jeune habitat. Aujourd’hui, les deux enseignes ont réussi à se démarquer de leurs concurrents en occupant respectivement la 1ère et 2ème place en notoriété spontanée.

Pour maintenir le cap et poursuivre son ascension, le groupe reste fidèle à ses valeurs et porte haut et fort une politique d’entreprise engagée :

- Elever le système industriel et de distribution du groupe au meilleur niveau de performance mondial en refusant toute délocalisation.
- Développer des plateformes de distribution contribuant à améliorer la satisfaction des consommateurs et la rentabilité des magasins.
- Faire participer les concessionnaires Cuisinella et Schmidt à toutes les prises de décisions concernant le réseau de distribution.
- Capitaliser sur la communication média : la SALM est le premier annonceur TV du secteur.
- Multiplier les campagnes de communication réseaux pour les 2 marques, avec le développement de promotions nationales.

L’accès à une formation de patron de magasin et de concepteur-vendeur
L’école de vente SALM forme les futurs patrons de magasin et les concepteurs-vendeurs, qu’ils dépendent du réseau Schmidt ou Cuisinella. Ainsi, afin de donner les meilleures chances de succès aux nouvelles recrues et pour assurer leur montée en compétences de façon progressive et efficace, le programme de formation élaboré par la SALM prodigue un enseignement spécifiquement adapté aux besoins des concessionnaires du réseau : ils se voient offrir une garantie de réussite à travers un accompagnement théorique et pratique des plus performants.

La SALM a spécialement conçu pour eux un programme d’apprentissage obligatoire de 14 semaines, intégrant des modules de marketing, organisation administrative, législation, informatique, management, ressources humaines et gestion financière.

Avant chaque nouvelle ouverture, la SALM assiste par ailleurs les nouveaux arrivants avec un plan d’accompagnement spécifique : recherche de financement, choix de la zone et du local, aide au recrutement, etc.

Une aide au recrutement
Afin d’assister au mieux les patrons de magasin, la SALM établit des programmes d’aide au recrutement des concepteurs-vendeurs des réseaux Schmidt et Cuisinella. Le groupe propose le sourcing des candidats ainsi que le support à la sélection et à l’intégration.

Une politique de management de réseau qui permet à tous les talents de s’exprimer
La SALM pratique une politique de management participatif, qui prend la forme de « groupes de progrès » mensuels, en co-animation avec un responsable du siège et un patron de magasin, et ce, pour chacune des enseignes. Ces séances de travail permettent aux concessionnaires de partager leur savoir-faire et leurs bonnes pratiques. Afin de faire bénéficier l’ensemble du réseau des expériences des uns et des autres, la SALM modélise et généralise les processus : tous les concessionnaires travaillent sur les mêmes systèmes. Pour exemple, les concessionnaires ont élaboré eux-mêmes l’ERP (logiciel de gestion) qui est aujourd’hui exploité dans l’ensemble du réseau.

Dernières actualités