Vidéo franchiseur

S. Bald (Crozatier) : « Nous voulons accélérer notre développement »

2014-06-26T08:09:00+02:00

26.06.2014, 


imprimer

Positionnée sur le marché moyen/haut de gamme, l’enseigne d’ameublement Crozatier Meubles et Décoration souhaite ouvrir une trentaine de magasins supplémentaires d’ici 2017 et ainsi atteindre les 120 millions d’euros de chiffres d’affaires. Retour sur sa stratégie avec Sylvain Bald, directeur du développement.

L’ameublement moyen/haut de gamme

A la tête d’un réseau d’une cinquantaine de magasins en France pour un chiffre d’affaires 2013 de 72 millions d’euros, l’enseigne d’ameublement Crozatier Meubles et Décoration se positionne sur le marché du moyen/haut de gamme. « Notre volonté est d’accélérer notre développement dans les années à venir, avec une ambition d’arriver d’ici 2017 à 80 magasins, pour un chiffre d’affaires de 120 millions d’euros », annonce Sylvain Bald, directeur du développement.


Profils recherchés

Pour rejoindre le réseau Crozatier, il est préférable d’être issus du secteur de l’ameublement ou de l’aménagement de la maison. « Mais aussi, pourquoi pas, des cadres en reconversion, des personnes souhaitant devenir leur propre patron en créant leur entreprise », précise le directeur du développement de l’enseigne, pour qui « la franchise est un excellent tremplin, car elle met à la disposition d’un entrepreneur un savoir-faire et l’accompagnement du franchiseur. »

A noter que pour devenir franchisé Crozatier, les candidats doivent disposer d’un apport personnel minimum de 100 000 euros afin d'exploiter une surface commerciale de 1 000 mètres carrés.

Propos recueillis lors du Salon des Entrepreneurs de Paris 2014 par Mustafa Curlu (Widoobiz)

NB : cette interview a été réalisée en février 2014. En juin, la société Fly, propriétaire des enseignes Fly, Atlas et Crozatier, a été placée en procédure de sauvegarde (Les Echos, le 19/06/2014).

Dernières actualités